Microsoft a mis à jour son clavier SwiftKey et y intègre un moteur de recherche. Problème, le moteur est obligatoirement Bing.

Depuis le rachat de Swiftkey par Microsoft en 2016, on pouvait se demander quand le très bon clavier virtuel serait intégré à l’écosystème du géant de Redmond. Après l’annonce de son intégration à Windows 10, Swiftkey passe une nouvelle étape et accueille Bing sur Android, pour le meilleur ou pour le pire ?

Où sont Google, Qwant et DuckDuckGo ?

Depuis la mise à jour du 29 novembre, le clavier Swiftkey intègre en effet une barre de recherche au-dessus du clavier virtuel AZERTY. Cette barre rappelle d’ailleurs ce que Google propose déjà avec son clavier GBoard. La recherche se fait directement au sein du clavier, et l’utilisateur peut faire une capture d’écran des résultats, les consulter ou les partager avec un contact.

Problème, Swiftkey ne propose aucune alternative à Bing comme moteur de recherche. Si ce choix peut s’expliquer stratégiquement de la part de Microsoft, et ne pose peut-être pas de problèmes aux États-Unis, où Bing est effectivement une alternative à Google, il est difficile à avaler en France.

En effet en France, pour ainsi dire personne n’utilise Bing puisque le moteur est crédité de seulement 3% des recherches (d’après StatCounter), contre 94% pour Google. Le moteur de recherche de Microsoft ne propose tout simplement pas des réponses aussi pertinentes que Google en France.

Swiftkey est un clavier alternatif pour Android et iOS proposant une saisie prédictive efficace et une quantité d’options intéressantes. Le...

3 raisons de télécharger cette application

  • Un clavier efficace et personnalisable
  • Tapez plus rapidement avec Flow
  • Correction de 5 langues en simultané

Cette mise à jour est proposée dans 11 pays, dont la France. On espère que d’autres moteurs de recherche seront ajoutés par la suite. Au moins des alternatives au géant Google comme Qwant et DuckDuckGo. On ne se fait toutefois pas trop d’illusions.

À lire sur FrAndroid : Les meilleurs claviers Android en 2018 : notre sélection d’applications