Promouvoir un nouvel album ou des morceaux inédits auprès d’un public réceptif. C’est ce que proposera bientôt Spotify au travers de bannières et notifications sponsorisées (et surtout ciblées). Bien entendu, les artistes intéressés par cette initiative devront sortir le porte-monnaie.

Crédit : Willian Justen de Vasconcellos / Unsplash

Spotify veut jouer les impresarios. Alors que son modèle économique peine encore à s’affermir en dépit d’un nombre d’abonnés toujours plus important, la plateforme scandinave mise sur les artistes pour se dégager des revenus supplémentaires. Spotify propose ainsi désormais l’affichage de bannières et l’envoi de notifications sponsorisées, destinées à faire la promotion d’un artiste ou de nouveaux contenus auprès d’un public ciblé. Facturées aux artistes, ces campagnes devraient toutefois se montrer pertinentes pour l’utilisateur.

Une nouvelle fonctionnalité pour l’instant limitée aux Etats-Unis

La plateforme de musique en streaming promet ainsi que l’affichage de ces bannières publicitaires (notez que le groupe n’utilise jamais ce terme dans son communiqué) sera ciblé de manière à respecter les goûts musicaux de l’utilisateur. Pour les moins réceptifs à cette initiative, Spotify indique par ailleurs qu’il est possible de désactiver ces bannières et notifications depuis les paramètres, que ce soit pour un artiste en particulier ou de manière générale. Une possibilité à laquelle seuls les utilisateurs premiums (et donc abonnés au service) pourront prétendre. Les autres devront s’accommoder de cette publicité ciblée… ou passer à un abonnement.

Crédit : Spotify

Si Spotify propose déjà depuis quelques années des bannières similaires sur son service, le groupe va un peu plus loin au travers de cette nouveauté (actuellement en test seulement aux Etats-Unis) puisque ces campagnes de promotion peuvent maintenant être sollicitées directement par les artistes.

Un bon moyen pour les artistes peu connus d’attirer l’attention contre quelques deniers, mais aussi une possibilité pour les gros labels d’occuper tout l’espace… en investissant des sommes conséquentes dans ces campagnes. Seul l’avenir (et l’adoption définitive de cette fonctionnalité) nous dira si la découverte de petits artistes par ce vecteur fonctionne aussi bien que ce que Spotify espère.

Crédit : Spotify