Suite à une enquête de la BBC, YouTube a retiré des centaines de vidéos faisant la promotion de EduBirdie, un site de triche scolaire.

 

La BBC a récemment publié une enquête sur des vidéastes YouTube qui étaient payés pour faire la promotion d’un site Internet. Un site qui permet aux élèves peu assidus d’acheter des dissertations au lieu de les écrire. Pas mal non ? Eh bien pas selon YouTube qui a vite supprimé pas moins de 1 400 vidéos qui promouvaient cette plateforme de triche scolaire. Lesdites vidéos étaient dispersées parmi 250 chaînes YouTube et comptabilisaient au total plus de 700 millions de vues.

Pour faire connaître sa plateforme, EduBirdie a tout simplement payé des YouTubeurs, dont un vidéaste assez connu ayant 4 millions d’abonnés et des enfants de 12 ans. C’était bien pensé, mais ce n’était pas en parfait accord avec les conditions d’utilisations de YouTube, qui a d’ailleurs affirmé que cette suppression de vidéos aiderait les créateurs à comprendre qu’ils ne peuvent pas promouvoir des comportements malhonnêtes. Google semble apporte de plus en plus d’importance à l’éducation des enfants, à l’image de la future mise à jour du Google Home qui apprendra aux enfants à être poli lors de la conversation avec l’assistant Google. Ils se verront répondre par exemple ce type de phrase « Merci d’avoir demandé si gentiment ».

Certains YouTubeurs suggéraient même que l’utilisation du service libérait du temps pour jouer à des jeux vidéo… ou prendre de la drogue. Il fallait y penser !

Une offre séduisante

L’offre proposée par ce service ukrainien est assez simple. Il suffit de se rendre sur le site EduBirdie, de détailler le sujet de l’essai demandé par le professeur et l’un des 200 « professionnels » écrira l’essai… Ne reste plus qu’à payer. Les essais sont écrits sur commande, plutôt que copiés sur Internet. Ainsi, un essai EduBirdie ne sera pas détecté par un logiciel anti-triche. L’offre de EduBirdie n’est pas illégale mais les élèves auront de sérieux problèmes avec leurs établissements scolaires s’ils sont pris la main dans le sac à utiliser ce service.

Pour vérifier ces dires, la BBC a tout simplement commandé deux essais pour les faire corriger et noter. L’essai GCSE a reçu un C ou 5/6 et le devoir universitaire un 60 %. Les résultats sont donc assez loin du « A+ » promis par la plateforme…

Et promis, l’article que vous venez de lire a bel et bien été écrit de mes propres mains.

À lire sur FrAndroid : Comment Google va vous aider à déconnecter de YouTube et de votre Android

Première plateforme de vidéos en ligne YouTube domine son marché et propose une offre pléthorique de contenus de tout type et pour tous les...

3 raisons de télécharger cette application

  • La première plateforme vidéo sur internet
  • Du contenu pour tous les goûts
  • Des recommandations pour découvrir des nouveautés