Google Chrome s’adapte petit à petit à la volonté d’adopter le thème sombre partout. Pour les sites, c’est désormais officiel : le navigateur va supporter une balise particulière leur permettant un contrôle accru.

Les thèmes sombres s’immiscent sur toutes les applications Google disponibles sur mobile. Mais qu’en est-il du web en lui-même ? Leur implémentation n’est pas aussi aisée qu’il n’y paraît, puisqu’elle reste à la charge des sites eux-mêmes.

Deux choix sont généralement pris. Le navigateur Kiwi par exemple permet d’inverser automatiquement les couleurs des sites consultés. Pour les autres, il s’agit de fournir une balise précise aux sites internet pour leur permettre de comprendre que le visiteur utilise un thème sombre et le laisser libre d’adapter.

Chrome laisse le choix aux sites

Il semble que Google Chrome laissera le choix aux sites directement pour forcer un passage au sombre sur les sites. L’équipe de développement a en effet annoncé officiellement son intention de supporter la fonctionnalité « prefers-color-scheme ». Un élément dans le code source allant dans ce sens avait déjà été repéré il y a quelques semaines.

Cette balise permet aux sites internet de comprendre que le navigateur / le système d’exploitation du visiteur utilise un thème sombre, et laisse donc le choix aux sites de s’y adapter ou non. Safari 12.1 et Firefox 67 sont actuellement compatibles avec celles-ci. Pour Chrome, le développement commence.

Il n’est cependant pas dit qu’à terme, les deux fonctionnalités ne coexistent pas. Après tout, Google pourrait laisser à l’utilisateur le choix de forcer un thème sombre partout ou de respecter le graphisme des sites. Réponse à venir.