Des centaines de millions de mots de passe de comptes Facebook, Facebook Lite et Instagram étaient stockés en clair, sans protection, dans les bases de données internes du groupe de Mark Zuckerberg. La faille de sécurité a été découverte en janvier et corrigée depuis.

2018 a été une année riche en scandale pour Facebook qui a enchaîné les scandales après l’affaire Cambridge Analytica…. Et 2019 semble parti pour suivre le même chemin. L’entreprise de Mark Zuckerberg a annoncé que des centaines de millions de mots de passe ont été stockés en clair dans leurs bases de données internes. En d’autres termes, ces mots de passe étaient très facilement lisibles par les employés du groupe. Cette faille concerne non seulement Facebook, mais aussi Instagram et Facebook Lite.

Nous estimons que nous informerons des centaines de millions d’utilisateurs de Facebook Lite, des dizaines de millions d’autres utilisateurs de Facebook et des dizaines de milliers d’utilisateurs d’Instagram.

Dans le communiqué de Facebook — suite aux révélations de Krebs, spécialiste de la sécurité informatique — on peut lire que la faille a été découverte en janvier dernier. « Pour être clair, ces mots de passe n’ont jamais été visibles pour personne à l’extérieur de Facebook et nous n’avons trouvé à ce jour aucune preuve que quelqu’un en ait abusé en interne ou y ait accédé de façon inappropriée », lit-on dans la publication officielle. L’erreur a été corrigée affirme l’entreprise.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Une source de Krebs estime toutefois qu’environ neuf millions de recherches internes dans lesdits fichiers ainsi stockés en clair ont été effectuées par au moins 2000 employés de Facebook.

Changer de mot de passe

Facebook rappelle qu’il est possible de modifier ses mots de passe sur le réseau social bleu et sur Instagram.

Vous pouvez aussi tout simplement supprimer votre compte.

À lire sur FrAndroid : Comment supprimer (définitivement) vos comptes Facebook et Instagram ?