Un nouveau virus sévit sur les smartphones Android. Répondant au doux nom d' »Agent Smith », elle a piraté des applications pour y afficher des publicités sur les smartphones infectés et récupérer de l’argent.

Les téléphones Android sont parfois l’objet d’attaques de la part de pirates. Avec un nombre colossal d’appareils sous l’OS de Google (9 smartphones sur 10), il est presque logique qu’il attire les hackers en tout genre.

Un nouveau virus a été découvert par l’entreprise de cybersécurité Check Point : « Agent Smith ». Il aurait infecté près de 25 millions de smartphones en Inde et ses pays limitrophes, aux États-Unis et au Royaume-Uni pour pirater des applications et y faire afficher des publicités non désirées.

Caché sous le nom de « Google Update »

Le malware se diffusait sur un store d’applications nommé 9Apps, boutique très populaire dans la région de l’Inde, du Pakistan et du Bangladesh. Après avoir téléchargé une app infectée, le virus s’installait sous le nom « Google Update » pour ne pas être trop suspicieux.

Ainsi, il pouvait pirater des services comme WhatsApp ou Opera Mini pour y afficher ses publicités de manière bien plus intrusives et récolter l’argent. Il pouvait aller jusqu’à faire en sorte de récupérer les recettes réalisées par les annonces proposées de base dans l’application.

Elle aurait été installée dans près de 15 millions d’appareils indiens et 10 autres millions seraient dispersés entre le Pakistan, le Bangladesh, les États-Unis ou encore le Royaume-Uni.

L’Agent Smith a également essayé de s’infiltrer sur le Google Play Store par le biais de 11 applications qui ont déjà été supprimées par la firme de Mountain View. La faille utilisée aurait été bouchée il y a des années, mais certains développeurs ne l’auraient pas fait et c’est là que notre fameux malware en profite.

Le coupable serait une entreprise chinoise aidant les applications à être publiées à l’international. Ce qui expliquerait comment le virus a pu infecter les stores d’applications : en passant par les apps de ses clients.