À l’occasion des changements forcés par l’Union européenne sur Android, Google a revu son contrat avec les constructeurs. The Verge a pu l’acquérir, et note que les mises à jour de sécurité seront désormais fournies obligatoirement sur deux ans.

Le modèle économique d’Android va drastiquement évoluer sur les prochains mois. Ce changement est forcé par la nouvelle directive de l’Union européenne contre l’abus de position dominante de Google sur les services liés à Android.

On sait déjà que les services Google (type YouTube, Play Store, Gmail) préinstallés deviennent payants désormais, avec un tarif s’adaptant selon la gamme du smartphone. Le contrat Android va aussi subir des changements, comme le note The Verge qui a pu en acquérir une copie.

Mises à jour plus régulières pour Android

On apprend par leur analyse que désormais, Google forcera les constructeurs à installer régulièrement les dernières mises à jour de sécurité. Ainsi, un constructeur se devra de fournir au minimum 4 mises à jour de sécurité sur la première année d’exploitation. Sur la deuxième année, ces mises à jour sont également obligatoires, mais Google ne stipule pas de chiffre à atteindre.

Ces nouvelles conditions s’appliquent aux smartphones lancés après le 31 janvier 2018 et ayant été activés par plus de 100 000 utilisateurs. À partir du 31 juillet, ces nouvelles conditions ont été appliquées pour 75% des appareils faisant partie du programme de Google. Dès le 31 janvier 2019, tous les smartphones devront suivre ces directives.

Plus important encore, les constructeurs se devront de patcher les failles trouvées par Google en suivant un certain calendrier. Chaque mois, tous les appareils se devront d’être protégés contre les failles découvertes sur les 90 jours précédents. De plus, tous les appareils du programme se doivent d’avoir le même niveau de protection.

Si un constructeur ne suit pas ces règles, Google menace de refuser la validation de ses futurs appareils.

À défaut de pousser les dernières mises à jour majeures d’Android, ces nouvelles conditions garantiront que tous nos appareils seront protégés. Il n’est en effet pas rare de voir les constructeurs rechigner à déployer les mises à jour de sécurité pourtant facilitées par les dernières versions de l’OS. Avec un tel programme, nous pourrons dormir sur nos deux oreilles.

À lire sur FrAndroid : Google se conforme à la décision de l’UE concernant Android : quelles conséquences pour les européens ?