La plateforme de vidéo à la demande de Canal+ a vu son nombre d’abonnés fondre comme neige au soleil en deux ans. Le président du directoire du groupe est revenu sur cet échec.

Le groupe Canal+ s’est récemment fait remarqué par son absence lors de l’annonce du service Salto porté par France télévision, TF1 et M6 pour tenter de concurrencer Netflix. On pensait alors que le groupe souhaitait continuer de pousser seul, son propre service d’abonnement : CanalPlay.

« C’est terminé pour CanalPlay »

Finalement c’est plutôt une reddition complète que semble emprunter Canal+. Interrogé par le Sénat, comme le rapporte Numerama, Maxime Saada, le président du directoire, a annoncé que le nombre d’abonnés était tombé de « 800 000 à 200 000 » en deux ans. On est très loin des 3,5 millions d’abonnés en France à Netflix. Pour lui, c’est simple, Canal+ « a été rayé de la carte sur ce marché, qui est en train de se substituer à la télévision » avant d’ajouter « c’est terminé pour CanalPlay ».

Pour expliquer cet échec, il ne pointe pas du doigt la stratégie de son groupe, mais bien la législation qui « interdit d’avoir des exclusivités, face à Amazon et Netflix ». Depuis l’arrivée de Netflix en France en 2014, le nerf de la guerre se fait justement sur les exclusivités produites par chaque plateforme. Pour cela, le géant américain va dépenser pas moins de 8 milliards de dollars en 2018.

L’alliance avec Salto n’est pas à l’ordre du jour

Malgré cet aveu d’échec, Maxime Saada n’est toujours pas prêt à rejoindre l’alliance française derrière Salto. D’après lui, le trop faible portefeuille que les autres groupes ont consenti à investir pour produire du contenu sur Salto et bien trop faible pour faire de l’ombre à Netflix, même en France.

En attendant, le groupe devrait continuer de pousser MyCanal, son service d’accès à ses chaines, mais aussi celles de la TNT. On peut toutefois s’interroger sur l’avenir du groupe français détenu par Bolloré depuis 2015.

Idéal pour occuper ses dimanches à binge watcher des saisons entières de séries exclusives. Netflix est arrivé en France en 2014 et est devenu...

3 raisons de télécharger cette application

  • Un large catalogue de films et séries dont de nombreuses exclusivités
  • Des recommandations personnalisées en fonction de vos goûts
  • Jusque à 5 profils pour toute la famille