Des chercheurs français ont voulu explorer les limites du smartphone en imaginant un téléphone portable équipé d’un doigt.

Certes, nous nous sommes bien marrés sur le titre de cet article. Mais vous allez comprendre. Contrairement à ce que veulent nous faire croire les hordes de startupeurs en herbe, le mot « digital » n’est pas le synonyme de « numérique ». Et attention ce n’est pas l’anglicisme à proprement parler que nous pointons du doigt ici — d’autant plus que les emprunts à la langue de Shakespeare sont légions dans le monde de la Tech.

Ce qui pose problème, c’est plutôt le fait que le mot « digital » existe déjà en français et désigne tout ce qui se rapporte aux doigts. Sur ces entrefaites linguistiques, voilà que des chercheurs de l’université de Paris-Saclay ont imaginé ce à quoi pourrait ressembler un smartphone équipé… d’un doigt. Voilà pourquoi nous nous sommes permis cette galéjade de mauvais goût en titre de cet article.

Juste un doigt…

Aussi étrange que cela puisse paraître, le concept — baptisé MobiLimp — a été présenté dans la revue scientifique NewScientist et vous pouvez également le découvrir sur le site web de Marc Teyssier, l’un des auteurs de cette invention. Dans la pratique, l’idée est très simple puisqu’il s’agit simplement d’un bras mécanique avec 5 degrés de liberté qu’il faut connecter à un terminal. « Notre approche vise à surmonter les limites des dispositifs mobiles (statiques, passifs, immobiles) en utilisant un membre robotique », écrivent les chercheurs qui veulent s’inscrire dans une démarche similaire à l’amélioration humaine qui vise à repousser les limites de nos corps.

L’appareil peut ainsi reproduire le mouvement d’un doigt humain. Dans la vidéo de démonstration où le prototype est attaché à un Nexus 5, on peut voir le fameux doigt se tortiller à la réception d’une notification ou se mouvoir en fonction de ce qui est affiché à l’écran (pour imiter la queue d’un chat par exemple).

L’option la plus bizarre reste celle où le mécanisme masse la main de l’utilisateur : on pose nos doigts sur le smartphone et le smartphone pose son doigt sur nous. La boucle est bouclée… mais on imagine déjà le frisson de malaise qui nous traverserait jusqu’aux orteils à l’utilisation de cet accessoire. D’autant plus que les chercheurs suggèrent de l’habiller pour le faire ressembler à un vrai index en chair et en os.

Quel intérêt ?

D’aucuns ne manqueront pas de lever un doigt perplexe vers le ciel pour amener une question très pertinente : quel est l’intérêt de MobiLimp ? À cela, nous pourrons simplement répondre qu’il s’agit avant tout d’une expérience scientifique (et peut-être même philosophique) avant d’être un produit dédié à la commercialisation.

Par ailleurs, gageons que s’il devait arriver sur le marché, cet appareil trouvera sans doute une utilité aux yeux de certains fabricants qui sauront alors manier leur discours commercial avec doigté pour avoir l’honneur (ou le doigt d’honneur) de nous le vendre.