Cette semaine, le consortium Unicode a validé 230 nouveaux émojis. Mais êtes-vous de fervents utilisateurs de ces petites icônes multicolores ?

Il existe plusieurs milliers d’émojis et de nouveaux sont rajoutés tous les ans. Cette année, les 230 nouveaux arrivants visent à apporter plus de diversité, à prendre en compte les handicaps, et à proposer plus d’animaux comme la loutre, le putois ou le paresseux. De quoi ajouter un peu de couleurs à tous nos messages ! 😁

Nous avons cependant constaté dans nos commentaires que certains de nos lecteurs ne sont pas très portés sur les émojis. C’est pourquoi on vous le demande aujourd’hui tout de go, êtes-vous du genre à ponctuer vos phrases d’une dizaine d’émojis ou êtes-vous plus terre à terre ❓❓ Dites-nous tout !

Chargement

Utilisez-vous souvent des émojis ?

Merci d'avoir voté.
Vous avez déjà voté pour ce sondage.
Sélectionnez une réponse s'il vous plait.

Le module de sondage pouvant poser problème sur l’application FrAndroid, nous vous invitons à voter depuis un navigateur web.

La fin de Huawei

La semaine dernière, on vous demandait si vous pensiez que Huawei allait se sortir de ses « affaires d’espionnage ». Pour la majorité d’entre vous, le constructeur chinois est en très mauvaise posture puisque vous avez voté « Non » à 63 %. L’analyse la plus pertinente est certainement celle de reivilo qui précise son vote dans les commentaires :

Concernant Huawei en tant que fabricant de smartphones, je pense que l’impact sera relativement faible. En revanche, en tant qu’équipementier en infrastructures réseaux, je pense que Huawei est grillé (ou du moins, Huawei aura énormément de mal à s’en remettre), tant la méfiance (voire le rejet) est énorme de la part de plus en plus d’États.

Car s’il est vrai que Huawei ne semble pas avoir à se faire de souci concernant la vente de ses smartphones, c’est une autre histoire dans le secteur des équipements télécoms.

Vous êtes tout de même 37 % à penser que Huawei s’en sortira, notamment grâce à la qualité de ses smartphones et à ses prix attractifs. Et ce ne sont pas des accusations des États-Unis qui empêcheront le grand public de s’intéresser à de bons appareils à petit prix.