Facebook se retrouve souvent empêtré dans des histoires juridiques au sujet de l’utilisation des données personnelles de ses membres. Et cette fois-ci, la sentence serait historique : une amende de 3 à 5 milliards de dollars est anticipée par le réseau social.

L’utilisation de nos données personnelles, voilà un sujet qui intéresse de plus en plus le grand public. Avec ses dérives mises au grand jour par les différentes affaires judiciaires qui attaquent les géants du web, les utilisateurs de ces sites internet deviennent méfiants quant aux agissements des compagnies.

L’une des affaires les plus retentissantes fut indéniablement celle de Cambridge Analytica. Une entreprise britannique a pu exploiter les données personnelles de millions d’utilisateurs de Facebook pour aider la campagne présidentielle de Donald Trump. Cela a mené Facebook au tribunal, face à la Federal Trade Commission (FTA).

La justice rend sa sentence

Après plus d’un an de procès et de négociations, la décision de la justice américaine ne devrait plus tarder à être officielle. En attendant, Facebook anticipe et prévoit de payer une amende qui irait de 3 à 5 milliards de dollars.

L’entreprise est officiellement poursuivie pour avoir violé un accord datant de 2011 sur une ordonnance de consentement. Elle était censée assurer que les utilisateurs étaient au courant de la façon dont leurs données allaient être exploitées. Mais l’affaire Cambridge Analytica est également liée à ce jugement.

Cette amende dépasserait de loin le record actuel d’une amende infligée par la FTC. C’était en 2012, Google était également sanctionné quant à une mauvaise protection des données de ses utilisateurs. Le montant : 22,5 millions de dollars. Une nette différence pour la FTC qui semblerait, si l’anticipation de Facebook est bonne, vouloir faire du réseau social un exemple.

Après avoir annoncé qu’ils s’attendaient à cette amende record, les actions à la bourse de Facebook n’ont étonnamment pas été impactées puisque le cours de l’entreprise a même grimpé.

Après avoir stocké des millions de mots de passe sans protection, le premier réseau social au monde se retrouve cette fois-ci dos au mur avec cette amende et va être obligé d’agir. Le Facebook plus privé dont rêve Mark Zuckerberg pourrait arriver plus tôt que prévu.

Incontournable et connu de tous Facebook est le plus grand réseau social existant, fort de ses deux milliards d’utilisateurs et d’un nombre...

3 raisons de télécharger cette application

  • Le premier réseau social du monde avec deux milliards d’utilisateurs
  • Suivez les actus de vos amis et communiquez avec eux
  • Profitez de dizaines de fonctions