Samsung est depuis longtemps le numéro 1 du marché des smartphones. Toutefois, ses parts de marché devraient prendre un coup en 2018 selon les prévisions de Strategy Analytics, la faute à une concurrence toujours plus forte.

Samsung est depuis si longtemps le numéro 1 des smartphones qu’il devient presque impensable qu’il perde cette place. Pourtant, cela n’empêche pas ses concurrents de lui mener la vie dure, rêvant de faire tomber le géant coréen de la high-tech et de l’électroménager.

On sait par exemple que Huawei veut depuis toujours devenir calife à la place du calife, et commence même à réussir à faire tomber Apple. Si Samsung ne chutera pas de si tôt de cette place, il devrait toutefois connaître une baisse en 2018.

Samsung chuterait en 2018

C’est en tout cas ce qu’avancent les chiffres prévisionnels de Strategy Analytics. Selon le cabinet d’analyse, les parts de marché de Samsung chuteraient à 19.2% en 2018, contre 20.5% actuellement. Cela représenterait 315 millions d’unités livrées dans le monde en 2018.

Mais pourquoi de telles prévisions ? Tout simplement car les concurrents chinois comme Huawei, Xiaomi et OPPO continueraient de mener la vie dure au constructeur coréen. Ceux-ci commencent à offrir la même qualité de fabrication et la même expérience logicielle que leur concurrent, pour un prix bien inférieur.

Une concurrence sur tous les fronts

Qui plus est, l’entrée et le milieu de gamme sont également pointés du doigt pour les mêmes raisons. Les coûts de production ne faisant que diminuer, de nombreux acteurs réussissent à créer des smartphones très attirants à moindre coût. On comprend mieux pourquoi Samsung chercherait à rapprocher sa gamme A5 de ses haut de gamme.

Il s’agirait donc de la première fois que Samsung posterait un déclin de ses livraisons, sorti de 2016 et de l’affaire Galaxy Note 7. Malgré tout, il resterait numéro 1 du marché devant Apple (14.3%), Huawei (10%) et OPPO (7.8%).

À lire sur FrAndroid : Samsung perd sa place de numéro 1 aux États-Unis