Après 15 ans de bons et loyaux services, PayPal ne sera bientôt plus le partenaire privilégié du site de e-commerce eBay. Une page de l’histoire du web se tourne.

À compter de 2020, PayPal ne sera plus utilisé comme moyen de paiement sur eBay : cette option proposée aux clients restera visible mais bien moins mise en avant qu’elle ne l’était jusqu’ici. Et dès cette année, le géant du e-commerce va commencer à se tourner vers une autre solution.

eBay, qui a annoncé la nouvelle le 31 janvier, préfère en effet envisager l’avenir aux côtés de Adyen, une société basée à Amsterdam, qui a su, depuis sa création en 2006, gagner la confiance de partenaires de renom comme Netflix, Uber ou encore Spotify. Elle permet à eBay de proposer plus d’options de paiement à ses clients et, surtout, de récolter directement un revenu auprès des vendeurs de sa plateforme, une commission jusqu’ici prélevée par PayPal.

Si PayPal avait déjà pris son indépendance d’eBay en 2015, cette décision représente un coup dur pour le service de paiements en ligne. Sans surprise, le cours de son action en bourse a chuté de 12 % après l’annonce.

La fin d’une (longue) époque

La nouvelle marque surtout un changement majeur pour tous les internautes qui ont connu PayPal et eBay comme deux services indissociables, à une époque où le bouton « payer via PayPal » était souvent plus utilisé que le règlement par carte bleue.

Les deux entreprises ont en effet partagé une histoire commune assez longue, depuis le rachat de PayPal par eBay en 2003 pour 1,5 milliard de dollars. Jusqu’à leur première prise de distance en 2015, alors que PayPal représentait encore, un an avant, plus de 30 % des revenus du site de e-commerce et 50 % de ses bénéfices.

Ce changement rappelle, une fois de plus, l’évolution notable des moyens de paiement sur le web à l’heure où les solutions d’antan sont logiquement détrônées par des challengers plus réactifs et conformes aux attentes des utilisateurs, à l’instar des services Google Wallet (fraîchement renommé Google Pay) et Apple Pay.