Les chiffres IDC du premier trimestre 2018 montre que Samsung est toujours très en forme en termes de volume de smartphones vendus, mais que le marché au global connaît un ralenti.

Le marché des smartphones a toujours connu une domination certaine de Samsung. Alors que celui-ci semble vouloir se transformer sur les prochaines années, comme nous vous le disions dans le dernier épisode de notre podcast, on pouvait s’attendre à observer quelques changements sur le premier trimestre 2018.

Désormais que IDC nous a offert les chiffres de ventes en volume de smartphones sur la période, nous pouvons constater que Samsung… reste naturellement numéro 1. Ceci étant, quelques acteurs s’en sortent remarquablement bien.

Samsung numéro 1 des smartphones, évidemment

Comme vous pouvez le constater, Samsung aura livré 78,2 millions de smartphones sur cette période pour acquérir 23,4% de parts de marché. Malgré tout, on constate que ce volume d’envoi est au ralenti, représentant une baisse de 2,4% des ventes par rapport à l’année précédente.

Apple, qui a annoncé avoir très bien vendu son iPhone X, enregistre une croissance de 2,8% sur l’an avec 52,2 millions de smartphones livrés pour 15,6% de parts de marché.

Le troisième cas est sûrement le plus intéressant. Malgré ses déboires avec le gouvernement américain, Huawei ne cesse de grandir avec 39,3 millions d’appareils livrés pour 11,8% de parts de marché. Le plus impressionnant reste sa croissance de 13,8% comparativement à l’année précédente, qui montre une dynamique forte pour l’entreprise chinoise poussée par le Huawei P20 Pro.

Autre acteur intéressant en quatrième position : Xiaomi. Si vous cherchez le champion de la croissance, il n’y a aucun doute : 87,8% comparativement à l’année précédente, pour 8,4% de parts de marché. Sa prochaine arrivée en France devrait lui permettre de continuer sur cette excellente lancée. Fermant la marche, OPPO n’est pas en grande forme mais compte bien conquérir l’Europe lui aussi cette année.

Petit ralenti naturel

On notera tout de même qu’au global, le marché est au ralenti. Avec 334,3 millions d’appareils livrés au premier trimestre 2018 contre 344,4 millions début 2017, nous assistons ici à une petite perte de 2,9%.

Ceci étant, ces chiffres n’incorporent pas tous les smartphones haut de gamme, souvent sortis en fin de mois de mars ou au début du mois d’avril. Il ne serait pas étonnant que la croissance revienne sur le prochain trimestre.

Malgré tout, le marché connaît de profonds changements qui impactent les volumes de vente, notamment sur le territoire que pointe particulièrement du doigt IDC : la Chine. Les smartphones se vendent aujourd’hui plus chers, comme le Galaxy Note 8 ou l’iPhone X qui ont tout deux dépassé les 1000 euros, mais en moins grande quantité. Aussi, le marché s’équilibre désormais sur le milieu de gamme, tandis que les appareils haut de gamme se doivent de toujours plus se différencier.