iPhone SE : la gamme 2018 menace la survie du smartphone petit format

 

Alors que les prochains iPhone XS commencent à se montrer, une inconnue subsiste : l’iPhone SE aura-t-il droit à un successeur ? Sans vraie mise à jour depuis sa commercialisation, le plus petit et le moins cher des iPhone pourrait connaître une évolution, mais pas celle qu’attendent une partie de ses fans.

iPhone XS ou XXL ?

Tous les ans, on se dit qu’Apple va peut-être, cette fois, verrouiller ses secrets avant son événement de rentrée. Et une fois de plus, alors que la date de la conférence a été officialisée le 12 septembre, les fuites sérieuses commencent à affluer. Et elles confirment les rumeurs qui avaient échappé à la chaîne de production. Apple présentera vraisemblablement deux nouveaux iPhone X, dont le nom serait bien « XS », avec une nouvelle couleur or au programme et, surtout, un iPhone XS Plus dont l’écran de 6,5 pouces va contredire son nom : plus XXL que XS, cet iPhone 2018 ! (oui, on sait que c’est un 10, pas la lettre X).

Ces deux modèles n’ont rien de surprenant. L’an dernier, Apple a amorcé une transition en présentant à la fois un nouveau modèle « du futur » (dixit le discours marketing), l’iPhone X, et deux évolutions de sa gamme « traditionnelle », les 8 et 8 Plus. Comme le MacBook Air en son temps, il allait de soi qu’il deviendrait la norme, et qu’il serait complété d’un modèle Plus.

iPhone 9 : le modèle grand public et grand format ?

Un format qui manquait cruellement : jusqu’en 2014, et alors que Samsung emmenait ses concurrents sur le terrain des smartphones à grand écran, Apple faisait de la résistance avec une seule taille (4 pouces) et des modèles de plus en plus en rupture avec les goûts du public. Au point qu’une présentation interne du constructeur, elle aussi en fuite, faisait un constat cinglant : « les clients veulent ce que nous n’avons pas ». Avec les iPhone 6 et 6 Plus, la firme de Cupertino a répondu à cette demande, jusqu’à exploser un record d’unités jamais battu depuis.

Le plus intéressant, dans les rumeurs et fuites de ces dernières semaines ne réside donc pas dans ces iPhone XS et XS Plus, mais dans le troisième modèle qui serait dévoilé le 12 septembre. Potentiellement appelé iPhone 9, il intégrerait un écran LCD « sans bord » de 6,1 pouces et un simple appareil photo. Vraisemblablement, ce modèle viendrait prendre la place actuelle de l’iPhone 8. Alors qu’il est beaucoup plus grand.

Avec une gamme « mainstream » entre 5,8 et 6,5 pouces, la question qui se pose est la suivante : que deviennent les plus petits formats proposés jusqu’ici, et surtout, que devient l’iPhone SE, le petit format hérité du 5S ?

Les smartphones compacts : une espèce menacée qui s’accroche

Depuis son lancement en 2016, il est difficile de connaître réellement l’impact du SE dans les chiffres de ventes de la gamme iPhone, qu’Apple ne détaille jamais. D’un côté, il est toujours là. Mais le Mac Mini aussi. « Il demeure un produit dans notre gamme », comme on dit. De l’autre, comme le Mac Mini, il n’a pas franchement fait preuve d’une grande attention : sa seule « mise à jour » a consisté en un doublement de sa capacité de stockage. Et les chiffres trimestriels d’Apple montrant plutôt une hausse du prix moyen de l’iPhone, il semble plutôt que ce sont toujours les modèles les plus chers qui tirent les ventes.

Admettons qu’il s’en vend suffisamment pour que la firme de Tim Cook le garde au catalogue. Mais pourquoi se vend-il ? Est-ce parce que c’est l’iPhone de taille réduite que des millions de petites mains réclament à corps et à cris ? Où est-ce tout simplement parce que c’est l’iPhone le plus abordable ? Cette dernière hypothèse viendrait corroborer une rumeur persistante : le prochain iPhone SE serait basé non plus sur le design de l’iPhone 5S, mais sur celui de l’iPhone 7.

Les smartphones compacts sont une espèce en voie de disparition, c’est un fait. Seuls deux constructeurs sont encore vraiment actifs sur ce segment : Apple et Sony. Ce dernier est le seul avoir mis à jour son petit modèle cette année. Et malgré des déclarations rassurantes, Sony n’a pas présenté un Xperia XZ3 Compact. Alors oui, bien sûr, « un seul Compact par an » est la règle appliquée jusqu’ici. Comme il est tout à fait possible que le successeur de l’iPhone SE soit passé sous le radar de la chaîne de production par manque d’intérêt.

On ne peut toutefois pas s’empêcher d’être assez inquiet. S’il y avait un tel marché pour les smartphones de petite taille, ne devrait-on pas voir Xiaomi, Huawei ou d’autres se jeter dessus ? Or, ils présentent tous une gamme essentiellement en grand format. Face à un Xiaomi Mi A2, par exemple, l’iPhone SE est complètement en décalage. La tendance est bien installée, tellement bien installée que certains analystes comme Avi Greengart de Global Data pensent que la mode des écrans sans bord rend « inévitable » l’arrivée de modèles 7 pouces en occident.

Il est donc fort possible, dans ce contexte, que le successeur de l’iPhone SE abandonne le format compact, même si mon rêve personnel serait un écran sans bord – je suis même prêt à accepter une encoche – dans un format proche de celui du SE actuel. Néanmoins, les coûts qui seraient sans doute trop élevés pour appliquer à ce modèle des marges plus que généreuses, et s’il y a bien une chose qui ne réduira jamais chez Apple, c’est bien celle-là !

Les derniers articles

  • Voici les nouvelles icônes de Microsoft

    Microsoft

    Voici les nouvelles icônes de Microsoft

    13 décembre 201913/12/2019 • 18:51