Sport, gaming et productivité : on en sait plus sur ce qu’Apple imagine pour son casque de réalité mixte

 

Le lancement du casque de réalité mixte d'Apple se précise. Les ingénieurs travailleraient d'arrache-pied sur les applications et les services qui accompagneront le service.

Un concept de casque Apple // Source : créé avec Midjourney par Frandroid

Apple devrait dévoiler d’un mois à l’autre son tout premier casque de réalité mixte, ouvrant ainsi une toute nouvelle catégorie de produit pour la firme. Un événement particulièrement attendu sur un marché où tout reste à faire pour convaincre le grand public.

À défaut d’en savoir davantage sur le casque lui-même, c’est sur l’expérience utilisateur et les applications conçues pour le casque que le journaliste Mark Gurman a pu se renseigner.

La différence d’Apple

La firme a toujours su se démarquer des concurrents par l’expérience utilisateur proposés sur ses produits. Elle aime généralement cultiver cette différence avec des modes d’interaction que l’on ne retrouve pas ailleurs (l’écran tactile capacitif de l’iPhone ou la bague de l’iPod et de l’Apple Watch), et des applications présentant une interface unique, conçue sur mesure.

D’après Mark Gurman, les ingénieurs d’Apple se concentreraient sur trois catégories : des applications de productivité pour les entreprises, du jeu vidéo 3D et des applications de sport. Plus précisément, la firme travaillerait à adapter des applications iPad pour le casque de réalité mixte.

Dans son article, le journaliste indique que les utilisateurs pourront télécharger des millions d’applications de développeurs externes grâce à la nouvelle interface 3D. Cela suggère que le casque proposera une forme de rétrocompatibilité avec les applications iPadOS existantes. On n’imagine pas vraiment qu’Apple ait réussi à convaincre des millions de développeurs de créer une application native pour la réalité mixte dans le secret.

À l’instar du travail effectué par Microsoft, il y aura probablement deux types d’applications : des applications réalité mixte en 3D conçues nativement pour le casque et des applications « rétrocompatible » s’affichant en 2D dans l’espace 3D virtuel.

Le lancement des applications se ferait à partir d’une interface rappelant celle de l’iPad. L’utilisateur pourrait interagir avec les mains directement, ou à travers une bague rotative semblable à celle de l’Apple Watch. La voix serait aussi évidemment gérée grâce à Siri.

Le menu démarrer de l’environnement Windows Mixed Reality

D’après Mark Gurman, on pourra au moins compter sur une version optimisée de Safari pour la navigation web, mais aussi des applications de base d’Apple : Contacts, Calendrier, Fichiers, Apple News, Apple Météo, FaceTime, TV, etc. À ces applications, le journaliste ajoute aussi une version optimisée de Apple Livres qui permettrait de lire des livres numériques dans l’environnement virtuel et une application Appareil Photo pour capturer des instants comme les Google Glass en leurs temps.

Côté santé, Apple aurait conçu une application de méditation qui permettrait de s’apaiser avec des visuels relaxants et des sons calmes. Une bonne alternative à un bol si l’on est énervé après une partie de jeux vidéo.

Le service Apple Fitness+ qui fonctionne déjà avec l’Apple TV et l’Apple Watch pourrait aussi ajouter le casque de réalité mixte à son arc. Cet usage s’est vraiment démocratisé pendant les phases de confinement sur les casques comme le Meta Quest.

Pour la productivité, on aurait le droit à de nouvelles versions des applications bureautiques d’Apple (Pages, Numbers, Keynote) et de créativité (GarageBand, iMovie).

Un peu de crunch pour atteindre la ligne d’arrivée

La présentation du casque de réalité mixte serait toujours prévue pour la WWDC au début du mois de juin, soit dans quelques semaines seulement. C’est à cette occasion qu’Apple souhaiterait convaincre les développeurs que sa nouvelle plateforme représente l’avenir. Un avenir dans lequel il serait bon d’investir comme les développeurs ont investi dans l’App Store auparavant.

Pour tenir cette ligne d’arrivée du 5 juin, les ingénieurs d’Apple seraient en train de redoubler d’efforts. Bloomberg indique que des équipes travaillent plus de 80 heures par semaine. Une phase de crunch bien connue des studios de développement de jeux vidéo, mais moins documenté dans la presse quand il s’agit des entreprises de nouvelles technologies.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.