Apple mettrait le paquet sur l’iPhone 12 de 6,1 pouces

Le préféré des quatre ?

 

Attendue officiellement mardi soir lors de la nouvelle présentation en ligne organisée par Apple, la prochaine fournée d'iPhone devrait compter quatre éléments. Et parmi eux, l'iPhone 12 (6,1") serait un best-seller en devenir, selon l'analyste Ming-Chi Kuo. Mais aussi le possible privilégié d'Apple au lancement.

L’iPhone 12 Mini

L’iPhone 12 Mini // Source : Evleaks

Il est généralement bien informé, ou un excellent visionnaire, c’est selon. Mais chaque analyse de Ming-Chi Kuo fait office de paroles presque divines quand il s’agit d’Apple. L’analyste de TF Securities suit l’entreprise depuis des années, tient ses informations de sources très fiables — souvent dans les usines et entreprises partenaires de la conception des produits — et ses prédictions s’avèrent souvent très justes.

Alors, quand à la veille de la présentation des nouveaux iPhone 12 ce mardi, il publie son rapport prévisionnel, on est enclin à le croire. Selon Ming-Chi Kuo, parmi les très probables quatre modèles de smartphones qui seront dévoilés, c’est l’iPhone 12 (écran de 6,1 pouces) qui devrait le mieux tirer son épingle du jeu.

La majorité des volumes d’expédition pour l’iPhone 12

Apple aurait en effet dans sa besace un iPhone 12 « mini » (5,4 pouces), un iPhone 12, un iPhone 12 Pro (6,1 pouces aussi) et un iPhone 12 Pro Max (6,7 pouces), les deux derniers se différenciant essentiellement des deux premiers par un triple capteur photo au dos assorti d’un capteur LiDAR.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Après les succès des iPhone XR et iPhone 11, Apple miserait beaucoup sur l’iPhone 12. Selon les premiers volumes d’expédition dont l’analyste a eu écho, 40 % concerneraient ce dernier. Alors qu’on pourrait prédire un bel avenir à l’iPhone 12 « mini » avec son format plus compact et son prix doux murmuré (autour de 750 euros), Ming-Chi Kuo estime que « la taille de la dalle serait trop petite pour séduire en nombre des consommateurs habitués à des écrans plus grands. »

Privilégier les modèles prêts

Si Apple paraît privilégier son « milieu de gamme », c’est sans aucun doute au vu des chiffres des prédécesseurs qui avaient essentiellement porté la gamme au niveau des ventes, malgré des écrans Liquid Retina (LCD) alors que l’iPhone 12 serait équipé d’une dalle Oled cette année. Mais il se pourrait aussi que les retards de production dus au coronavirus aient malmené les prévisions d’Apple.

Pour aller plus loin

Il s’est longtemps murmuré qu’un seul iPhone pourrait être disponible en octobre et les autres déclinaisons, notamment les iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max, seraient mises en vente un peu plus tard. La firme de Cupertino pourrait avoir accéléré les choses pour disposer d’une petite quantité d’unités à expédier avant que le gros de la production ne soit prêt. Elle avait déjà procédé ainsi avec l’iPhone X à sa sortie en 2017, avec des volumes disponibles très réduits avant que tout arrive sur la fin d’année.

Les chiffres d’expéditions récupérés par Ming-Chi Kuo vont à l’encontre des dernières rumeurs qui faisaient état d’une disponibilité seulement à l’issue de la présentation des iPhone 12 « mini » et iPhone 12. Apple a, par ailleurs, commencé à alimenter ses stores aux États-Unis pour qu’ils puissent livrer directement les clients qui auront commandé sans que les produits n’aient besoin d’être expédiés (avec risque ?) depuis la Chine.

Les derniers articles