macOS Monterey : certaines fonctionnalités nécessitent une puce M1

 

Parmi toutes les nouveautés de macOS Monterey dévoilées à la WWDC 2021, certaines ne seront pas disponibles sur votre Mac si vous possédez une ancienne génération.

Présentation de macOS Monterey à la WWDC 2021

Présentation de macOS Monterey à la WWDC 2021 // Source : Keynote Apple

macOS Monterey, la nouvelle version du système d’exploitation des Mac, est d’ores et déjà disponible en bêta. De nombreux ordinateurs sont compatibles, le plus ancien étant le Mac Pro de 2013, mais tous ne profitent pas de toutes les nouveautés annoncées lors de la WWDC.

La page officielle dédiée à macOS Monterey liste toutes les nouveautés de cette mise à jour, mais sur certaines il est possible de voir un renvoi vers une note de bas de page. Quatre de ces notes de bas de page précisent les modèles compatibles avec ces fonctions et l’une d’elles a particulièrement attiré notre attention : la numéro 3, précisant que seuls les Mac équipés d’une puce M1 sont compatibles.

Notes de bas de page macOS Monterey

Notes de bas de page pour macOS Monterey

Rappelons que la puce M1 remplace les processeurs Intel dans certains Mac depuis l’année dernière seulement et que proportionnellement, peu d’utilisateurs pourront donc profiter de ces nouveautés. Cela prouve cependant tout l’intérêt de ces puces intégrées avec une architecture ARM… en tout cas pour certaines fonctionnalités.

Les fonctions de Monterey limitées aux Mac M1

Parmi les nouveautés de Monterey, voici celles qui sont exclusives aux MacBook Air, MacBook Pro 13″, Mac mini et iMac de 2020 et 2021 :

Le point commun de toutes ces fonctionnalités ? L’intelligence artificielle ! Les Mac Intel ne sont pas équipés de Neural Engine permettant la gestion de telles données au sein du système d’Apple, il leur est donc impossible d’accéder à ces ajouts logiciels.

L’avenir appartient à M1

L’intelligence artificielle prend aujourd’hui une place importante au sein de nos vies numériques, y compris pour des éléments qui paraissent simples et ne nécessiteraient pas d’y avoir recours (Google Earth sait très bien gérer un globe 3D interactif sur les Mac Intel par exemple). Aussi, il ne fait aucun doute que ce ne sont pas les dernières fonctions dont seront privés les anciens Mac à l’avenir. Pour Apple, c’est M1 sinon rien.

Les derniers articles