Citroën ë-C3 : voici à quoi ressemblera la voiture électrique vendue moins de 25 000 euros

 

S'inspirant du concept Oli et s'éloignant du design de la C3 électrique indienne, Citroën nous offre un aperçu intrigant de sa future voiture électrique, la ë-C3, prévue pour être commercialisée sous les 25 000 euros.

Teasing de Citroën

Thierry Koskas, patron de Citroën, dont les propos ne souffrent d’aucune ambiguïté, a une vision claire de ce que devrait être la mobilité du futur : « La mobilité, en particulier la mobilité électrique, doit être abordable pour tous. Nous avons à nouveau besoin de plus de voitures bon marché. ». C’est dans cette perspective qu’il dirige ses efforts pour la conception de la nouvelle Citroën ë-C3.

Depuis 2002, la petite Citroën C3 a fait ses preuves sur le marché, avec un succès considérable : plus de 5,2 millions d’unités vendues. Elle va cependant connaître un véritable tournant avec le lancement de sa quatrième génération prévu pour début 2024, cette fois sous la forme d’un crossover électrique.

En tant que pilier de la stratégie de l’entreprise, la future ë-C3 se doit d’incarner la vision de Thiery Koskas. Elle devrait coûter moins de 25 000 euros, offrant ainsi une option abordable pour les consommateurs cherchant à adopter la mobilité électrique. De plus, avec une autonomie annoncée de 420 kilomètres, elle représente une réponse crédible aux préoccupations d’autonomie souvent associées aux voitures électriques.

Cette future Citroën sera basée sur une version plus économique de la plateforme CMP, qui sous-tend déjà plusieurs modèles du groupe PSA. En comptant sur le bonus écologique, la facture finale pourrait s’établir autour des 20 000 euros.

Le nouveau visage de la C3 électrique

En attendant la sortie officielle de la E-C3, Citroën a dévoilé un teaser laissant entrevoir les lignes de la future voiture. Elle semble s’éloigner du design de la C3 électrique indienne pour s’inspirer plutôt du concept Oli, annonçant une nouvelle direction pour le design des Citroën.

Source : Citroën

Notablement, on remarque une signature lumineuse en forme de crochet, qui donne à la voiture un look futuriste et distinctif. De plus, le modèle marquera la première utilisation du nouveau logo de Citroën, signe d’une nouvelle ère pour la marque.

Un concurrent sérieux pour VW et Renault

La sortie de la ë-C3 pourrait être vue comme une véritable déclaration de guerre à Wolfsburg, où Volkswagen prévoit de lancer le Volkswagen ID.2all en 2025 avec des spécifications similaires. De même, Renault a prévu la sortie de sa future R5 E-Tech électrique.

C’est donc un marché de plus en plus concurrentiel qui se dessine pour les voitures électriques abordables, chaque constructeur cherchant à offrir la meilleure combinaison de prix, de performances et d’autonomie.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).