Élections 2022 : Google France et l’AFP s’allient pour dissiper les fake news avec Objectif Désinfox

 

L'AFP a annoncé cette semaine le lancement d'« Objectif Désinfox » : un programme ambitieux de lutte contre la désinformation piloté de manière indépendante par l'agence de presse française, avec le soutien de Google.

L’AFP et Google France main dans la main pour remettre les pendules à l’heure pendant la campagne présidentielle 2022

L’AFP et Google France main dans la main pour remettre les pendules à l’heure pendant la campagne présidentielle 2022 // Source : Markus Winkler – Unsplash

Alors que les contours d’une campagne présidentielle tendue se dessinent en France, l’AFP prend les devants. Dans le cadre d’une conférence annuelle traitant des nouvelles pratiques journalistiques, organisée à Science Po Paris, l’Agence France-Presse a annoncé s’associer avec Google France pour lutter contre la désinformation. L’action de l’AFP s’articulera autour du programme « Objectif Désinfox ». Il sera piloté de manière indépendante par l’agence de presse, lit-on d’un communiqué, mais se fera avec le soutien logistique de Google.

« Ce programme de formation et de collaboration, à destination des rédactions françaises, s’appuiera sur une alliance des médias et d’organisations de Fact Checking intéressés dans la lutte contre la désinformation », explique notamment l’AFP, ajoutant qu’il « doit permettre aux journalistes des rédactions partenaires de tirer le meilleur parti du numérique, d’être notamment plus efficaces dans leurs recherches, leurs veilles, leurs mécanismes de vérification ».

Cinq axes d’action pour l’AFP et Google France

L’AFP explique qu’il basera son action sur cinq grands axes : la mise en ligne (mi-janvier 2022) de formations thématiques gratuites ; la création d’une plateforme collaborative ; l’organisation de réunions thématiques mensuelles animées par l’AFP ; la mise à disposition des contenus Fact Checking politique de l’AFP (sur le site AFP Factuel ou directement sur YouTube) ; et enfin le lancement d’un programme d’accompagnement et de soutien gratuit pour les rédactions de factchecks.

Globalement, l’AFP veut donc mettre en commun les ressources pour aider la presse française à mieux lutter contre les fake news qui pourraient polluer les débats pendant la période électorale. L’initiative de l’AFP devrait également permettre de donner un coup de pouce à la formation des journalistes en matière d’investigation numérique (outils de vérification numérique, amélioration des processus de veille, ou encore lutte contre le cyberharcèlement, précise le communiqué).

La participation d’intervenants et d’experts extérieurs aux réunions thématiques prévues par l’AFP devrait également permettre une prise de hauteur suffisante pour, le cas échéant, remettre à l’heure les pendules des personnalités politiques engagées dans la campagne présidentielle 2022.

« Notre objectif commun est de permettre l’émergence du débat démocratique, grâce à une information de qualité, qui est le rempart le plus efficace contre la désinformation », a pour sa part commenté Sébastien Missoffe, Directeur Général de Google France.

Au sein du groupe désormais baptisé Meta, le département Meta AI consacré à la recherche autour de l’intelligence artificielle a dévoilé son projet « Few-shot learner », une IA capable de détecter des contenus nuisibles en comprenant…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles