Présent à l’IFA 2018, Amazon a communiqué quelques chiffres clés sur le nombre d’appareils compatibles avec son assistant personnel Alexa. Si la tendance se veut positive, le géant du e-commerce n’en perd pas moins des parts de marché.

Profitant de la fenêtre médiatique offerte par l’IFA 2018, le salon berlinois dédié à l’électronique et aux nouvelles technologies, Amazon n’a pas hésité à révéler des chiffres qui en disent long sur la montée en puissance des assistants vocaux. Alexa, son assistant personnel intelligent lancé en novembre 2014 sur son enceinte connectée Echo, a depuis fait du chemin et s’est clairement imposé comme l’un des leaders du marché en s’invitant sur une multitude d’appareils domotiques.

Alexa présente sur plus de 3500 marques

Le vice-président du groupe américain, en la personne de Daniel Rausch, a ainsi tenu une conférence au cours de laquelle a été révélé le chiffre d’appareils aujourd’hui compatibles avec leur intelligence artificielle : 20 000 au total, contre 4 000 au début de l’année 2018. Soit cinq fois plus en l’espace de huit mois. Et de préciser qu’un total de 3 500 marques ont d’ores et déjà adopté Alexa.

Si ces chiffres en hausse constante sont de bon augure pour l’entreprise dirigée par Jeff Bezos, leurs parts de marché connaissent en revanche une évolution en demi-teinte. Car selon un rapport de Strategic Analytics relayé par Mediapost en août 2018, les parts de marché d’Amazon Alexa ont terriblement chuté en une année seulement : de 76 % à 41 %. Tandis que celles de Google Assistant ont grimpé de 16 à 30 % au deuxième trimestre de 2018 par rapport à la même période de l’année précédente.

Google monte en puissance

À noter que la firme de Mountain View avait révélé des données pour le moins intéressantes en mai dernier, mettant en exergue l’adoption fulgurante de son assistant personnel, présent dans 5 000 terminaux à l’époque, contre 1 500 en janvier. Soit plus du triple en quatre mois à peine. La guerre des assistants vocaux ne fait donc que commencer, et risque de perdurer encore longtemps au vu des moyens financiers investis dans ce type de technologie prometteuse.

À lire sur FrAndroid : Voici les assistants personnels les plus intéressants sur Android