XDA Developers et 9to5Google ont trouvé quelques explications permettant de comprendre pourquoi l'écran des Google Pixel 4 et Pixel 4 XL ne se maintient pas à 90 Hz.

Le Google Pixel 4 — tout comme le Pixel 4 XL — se dote d’un écran profitant d’un taux de rafraîchissement à 90 Hz. Cela permet de jouir d’une meilleure fluidité à l’utilisation. Hélas, il a récemment été montré qu’en fonction du niveau de luminosité, la dalle pouvait descendre à 60 Hz.

Ainsi, lorsque la luminosité passe sous les 75 %, le taux de rafraîchissement baisse également. Même s’il existe une option permettant de forcer les 90 Hz, cette information a de quoi surprendre. Google a promis de déployer un correctif, mais nous n’avions pas toujours pas d’explication officielle pour expliquer ce comportement.

En fouillant dans le code d’Android 10, XDA Developers a trouvé des informations intéressantes. Une note de Google concernant les Pixel 4 explique en effet que l’écran n’est pas calibré de la même façon en fonction du taux de rafraîchissement.

Capture d’écran de XDA Developers

Ainsi, la firme de Mountain View explique qu’il est difficile pour le fournisseur de la dalle d’assurer une transition sans accroc entre les différents niveaux de rafraîchissement. Le géant a donc remarqué des effets de scintillement au moment de basculer du 90 au 60 Hz.

Or ce désagrément est encore plus perceptible par l’œil humain dans un environnement sombre, quand la luminosité de l’écran est faible. Il a donc été décidé d’opérer la transition automatiquement lorsque le le niveau de luminosité est encore assez haut, à 75 %, afin d’éviter que les utilisateurs ne le remarquent.

4 applications problématiques

L’explication est intéressante, mais il reste à savoir pourquoi Google cherche à camoufler le passage de 90 à 60 Hz au lieu de tout simplement maintenir un rafraîchissement à 90 Hz en toutes circonstances.

9to5Google nous offre un début de réponse. Le média a fouillé dans le code des Pixel 4 pour découvrir que le rafraîchissement à 90 Hz était désactivé dès que l’une des quatre applications suivantes s’affichait à l’écran :

Pour les trois premières, on peut supposer que Google limite l’affichage à 60 Hz pour ne pas drainer trop de batterie sur ces applications déjà énergivores. Dans le cas de WeChat, il semblerait que le service de messagerie rencontre des soucis de performances à 90 Hz.

On ne sait pas encore si l’option forçant le rafraîchissement à 90 Hz change quelque chose sur ces quatre applications.

Quoi qu’il en soit, on imagine que c’est notamment pour ces quatre applications que Google a été obligé de trouver une manière de passer automatiquement et sans heurt entre les deux niveaux de rafraîchissement sur le Pixel 4.