A deux jours de son lancement officiel, le Honor 8C a fait l’objet de fuites révélant la présence d’un des derniers SoC Qualcomm réservés aux smartphones milieu de gamme : le Snapdragon 632.

Google et ses Pixel 3 et 3 XL ne sont pas les seuls à subir la loi des leaks : Honor, filiale du groupe chinois Huawei, fait également face à des fuites devenues monnaie courante dans le secteur de la téléphonie mobile. Même Apple, dont les secrets restent généralement bien tenus, n’arrivent pas à endiguer ce phénomène. Le Honor 8C, dont la date de sortie officielle est prévue le 11 octobre prochain, en est lui aussi victime.

Une gigantesque batterie

Selon les informations de Phone Radar, ce nouveau téléphone milieu de gamme pourrait être le tout premier à embarquer le processeur Qualcomm Snapdragon 632, présenté en juin dernier par le fabricant américain. Une bonne nouvelle, puisque ce SoC s’équipe de cœurs haute-performance Kryo 250 basé sur le Cortex A72, boostant ainsi les performances de 40 %. Sans oublier une nouvelle puce capable de gérer deux capteurs photos à 13 mégapixels, ou un seul à 24 mégapixels, ainsi qu’une définition d’affichage Full HD+

Le Honor 8C, déjà disponible en précommande sur le site de la firme chinoise, devrait offrir un écran de 6,26 pouces en HD+ (1520 x 720 pixels) au ratio 19:9. Sa dalle, dotée d’une encoche, occuperait quant à elle 86 % de la surface du terminal, alors qu’un lecteur d’empreintes digitales se placerait sur le dos de l’appareil, selon la photo d’illustration. Son point fort résiderait dans son autonomie, puisqu’une grande batterie de 4000 mAh aurait été privilégiée par les équipes du constructeur.

Honor 8C, un prix encore inconnu

Côté photo, une double caméra arrière de 13 + 2 megapixels serait au programme, tout comme un capteur avant de 8 megapixels pour les selfies. Une intelligence artificielle pour traiter les clichés de l’appareil pourrait aussi être de la partie. Ajoutez à cela une mémoire vive de 4 Go et une capacité de stockage de 32 ou 64 Go selon les versions, et vous obtenez un téléphone milieu de gamme plus que solide sur le papier. Le tout avec une interface EMUI basée sur la version 8.1 Oreo du système d’exploitation Android.

Seul le marché chinois semble pour l’instant concerné par la commercialisation du Honor 8C. Le prix reste l’information encore inconnue à ce jour.

À lire sur FrAndroid : Test du Honor 8X : le nouveau mètre-étalon à 250 euros