Huawei donne le coup d’envoi pour la bêta de Harmony OS sur smartphone

 

Comme prévu Huawei publie aujourd'hui la version bêta développeur du système Harmony OS en version 2.0. Cette édition présente la particularité de prendre en charge les applications Android.

Huawei l’avait promis lors de sa Huawei Developer Conference du 10 septembre et le voici disponible : le système Harmony OS 2.0 entre en bêta. Pour l’heure, celle-ci n’est réservée qu’aux développeurs. Une bêta publique sera mise à disposition dans le courant du mois d’avril.

Une première bêta pour les développeurs

Huawei ne chôme pas pour assurer son indépendance. Harmony OS a en effet pour but de fonctionner sur tout un tas d’appareils divers, des téléviseurs aux voitures, en passant par les montres et évidemment les smartphones.

Face à l’entrée en vigueur de l’embargo américain, interdisant Huawei de travailler avec Google, le constructeur s’active davantage pour porter Harmony OS sur smartphones tout en assurant la prise en charge des fichiers d’installation APK du système Android. Cette initiative forme le cœur des travaux de la version 2.0.

Pour le lancement de cette première version, Huawei a tenu un événement en Chine ce 16 décembre à 10 heures du matin, soit 3 heures chez nous.

Une transition douce depuis EMUI 11

Le passage vers Harmony OS concerne les smartphones entrés en commercialisation après mai 2019. Plus précisément, il s’agit des terminaux ne disposant déjà pas des services de Google. En outre, dans une interview recueillie par MyDrivers, Wang Chenglu, responsable du développement logiciel du constructeur chinois, expliquait que l’interface EMUI 11 partage le même framework que Harmony OS. C’est donc cette dernière qui servira de passerelle pour migrer les terminaux vers ce nouveau système.

Selon GizmoChina, certains développeurs disposent déjà de Harmony OS 2.0 connu en Chine — sous la dénomination Hongmeng — et ils confirment que cette version est très similaire à EMUI 11 sur Android, avec toutefois une mise à jour du kernel. Cette dernière apporterait une plus grande fluidité générale.

Selon certains rapports, il serait d’ores et déjà possible d’installer des applications spécifiquement conçues pour Harmony OS mais également des fichiers APK. On le sait, puisque Huawei n’est pas en mesure d’installer le Play Store de Google, la société dispose non seulement de son AppGallery mais également d’un moteur de recherche Petal Search spécifiquement conçu pour trouver un fichier APK sur une source tierce.

Les terminaux qui pourront profiter de Harmony OS 2.0 sont :

2021 constitue indéniablement une année charnière pour Huawei sur le marché des smartphones. Le moins qu’on puisse dire c’est que le constructeur est déterminé à se faire une place aux côtés d’Android et d’iOS. D’ailleurs, la société planche également sur un agencement de Harmony OS pour tablettes baptisé PadOS.

Les derniers articles