Voitures électriques : Mercedes met la gomme pour l’année 2021 avec 4 modèles prévus

 

Après avoir présenté les grandes lignes de sa prochaine offensive électrique le 6 octobre dernier, Mercedes clarifie cette fois-ci son calendrier : l’année 2021 accueillera quatre nouveaux modèles branchés, suivis de deux SUV en 2022.

Mercedes EQ

Quatre modèles électriques Mercedes arriveront en 2021 // Source : Mercedes

Sommes-nous à l’aube d’un sursaut signé Mercedes en matière de véhicules électriques ? La marque allemande affiche en effet un train de retard et ne compte qu’un seul modèle électrifié sous sa gamme EQ, j’ai nommé l’EQC. Testé par la rédaction, ce SUV n’a aujourd’hui pas les armes pour rivaliser avec la concurrence actuelle. Un départ timide, donc, qui force la firme à l’étoile à réagir rapidement.

Début octobre dernier, le groupe d’outre-Rhin a ainsi présenté une grande offensive composée de deux plateformes inédites et d’une flopée de nouveaux modèles. Voilà maintenant que le constructeur détaille son calendrier de sortie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que 2021 devrait être un millésime chargé, très chargé : quatre automobiles électriques sortiront en effet d’usine.

L’EQS, la grande attente

Le SUV compact EQA profitera tout d’abord d’une première mondiale le 20 janvier 2021. Sa production a d’ores et déjà débuté dans l’usine de Rastatt (Allemagne), alors qu’un site industriel chinois s’occupera lui aussi de l’assembler pour le marché local, en 2021. Basé sur la même plateforme que l’EQC, l’EQA devrait dans tous les cas rouler sur les routes européennes au tout début de l’année prochaine.

Mercedes EQA

Le futur Mercedes EQA // Source : Mercedes

L’EQB, un autre SUV compact, sera conçu dans l’usine hongroise de Mercedes-Benz, à Kecskeméten, en 2021. Ce site se chargera de la production mondiale, alors que l’entreprise commune germano-chinoise BBAC, sise à Pékin, s’occupera de la production locale. Probablement le véhicule électrique Mercedes le plus attendu, la berline EQS — basée sur la nouvelle plateforme EVA — s’invitera sur le marché au premier semestre 2021.

Deux SUV pour 2022

Les chaînes d’assemblage de l’usine « Factory 56 » du site de Sindelfingen (Allemagne) produiront cette future rivale de la Tesla Model S. Pour rappel, l’EQS devrait revendiquer une autonomie supérieure à 700 kilomètres. Suivra ensuite la production de la berline EQE au second semestre 2021 dans l’usine de Brême.

ll faudra ensuite patienter jusqu’au cru 2022 pour apercevoir les déclinaisons SUV des EQE et EQS susmentionnées. La production s’effectuera de l’autre côté de l’Atlantique, du côté de Tuscaloosa (États-Unis). « Une usine de batteries est actuellement en construction à proximité immédiate et fournira des systèmes de batteries très efficaces pour les deux modèles. Les travaux de construction sont déjà terminés », peut-on lire.

Pour résumer, quatre modèles électriques — deux SUV compacts et deux berlines — s’inviteront en 2021, suivis de deux autres SUV en 2022.

Les voitures électriques sont toujours plus nombreuses et certaines affichent des niveaux d’autonomie très différents. Nous avons réalisé un classement, par catégories, des voitures électriques disposant de la meilleure autonomie actuellement.
Lire la suite

Les derniers articles