Prise en main du Microsoft Surface Duo 2 : entre design singulier et inquiétude sur la suite

 

Nous avons pu essayer le Surface Duo 2, nouveau smartphone développé et commercialisé par Microsoft sous Android. Un concept toujours convaincant, mais qui soulève de vraies inquiétudes.

Prise en main du Microsoft Surface Duo 2 : entre design singulier et inquiétude sur la suite

Microsoft n’a pas jeté l’éponge et compte continuer de commercialiser des appareils sous Android. La firme a ainsi annoncé son Surface Duo 2 dont la commercialisation débute ce mois d’octobre en France. Nous avons pu le prendre en main pendant une petite démonstration.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Un smartphone unique en son genre

Avec son Surface Duo 2, Microsoft ne change pas de philosophie et continue de proposer un smartphone dont on ne pourra pas retirer l’originalité du design. Pas d’écran pliable ici, mais deux écrans intérieurs que l’on peut faire tourner autour des charnières à l’envie. Objectif : vous rendre plus productif en affichant deux applications côte à côte.

Prise en main du Microsoft Surface Duo 2 : entre design singulier et inquiétude sur la suite

Les marges autour des deux écrans sont toujours là, même si le passage à des écrans OLED incurvé vers l’intérieur a le mérite d’aider à faire disparaitre la jonction au milieu du produit. C’est difficile de décrire à quel point cet appareil est unique. J’ai testé de nombreux smartphones depuis 2007 et le Surface Duo 2 ne ressemble à aucun autre. Cela vient aussi de son format, à la fois large avec des écrans au format 2:3 et très fin quand il est replié. On a plutôt envie de le comparer avec feu la Nintendo DS ou même une liseuse, puisqu’il s’ouvre comme un livre, plutôt qu’avec un smartphone.

Prise en main du Microsoft Surface Duo 2 : entre design singulier et inquiétude sur la suite

Et c’est là que Microsoft tient quelque chose. Dans cette courte session d’essai, j’ai vraiment été intrigué par ce format qui me semble favorable à la création de nouveaux usages avec un smartphone. Pouvoir suivre une vidéo tout en ayant une fenêtre de discussion ouverte, pouvoir travailler sur des idées et faire des recherches sur le web, ou tout simplement lire un livre en utilisant les deux écrans.

Prise en main du Microsoft Surface Duo 2 : entre design singulier et inquiétude sur la suite

La grande nouveauté de ce Surface Duo 2, c’est aussi ce vrai module photo. La première génération avait fait le choix audacieux de se reposer uniquement sur une caméra frontale pour les photos. Désormais on a un triple appareil photo qui est sur le papier à la hauteur de ce que peut proposer la concurrence sous Android. Il faudra attendre un test complet pour analyser tout cela.

Le comble d’un spécialiste du logiciel

Avant d’être un fabricant de Surface, Microsoft est avant tout l’éditeur de nombreux services et logiciels dont Windows. C’est donc un comble, d’après moi, que l’essentiel de mes complaintes va se diriger vers le logiciel du produit. Notre Surface Duo 2 tourne sous Android 11, la dernière version en date alors qu’Android 12 est sur le point de sortir. Rappelons que la première génération n’a jamais eu le droit à sa mise à jour permettant de passer d’Android 10 à 11, et souffrait plus généralement d’un mauvais suivi logiciel de la part de Microsoft. La firme est donc particulièrement attendue sur ce point.

Prise en main du Microsoft Surface Duo 2 : entre design singulier et inquiétude sur la suite

Malheureusement, pendant cette prise en main, j’ai déjà eu l’occasion de constater plusieurs bugs de fonctionnement pénible. Des applications qui ne se lançaient pas sur le bon écran, comme l’application appareil photo qui se lance à gauche, alors que le module photo est derrière l’écran droit. Pire, le smartphone qui plante au moment d’essayer de déverrouiller. Alors, prenons un de recul : il s’agit d’un appareil non définitif, avec un logiciel non définitif, et qui a certainement été manipulé et testé par de nombreuses personnes avant moi. On a toutes et tous vu des appareils en démo dans des magasins qui pouvaient être un peu fatigués dans ce genre de situation.

Reste qu’il s’agit d’un vrai point d’inquiétude qu’il faudra lever ou non lors du test complet de l’appareil.

Prise en main du Microsoft Surface Duo 2 : entre design singulier et inquiétude sur la suite

Une prise en main convaincante

Malgré ces petits couacs logiciels, je reste très intéressé par le concept proposé par Microsoft. Je pense que la firme a une idée qui permet de se démarquer du marché et une proposition avec le double écran qui peut s’entendre. En main, c’est un produit que je me suis vraiment imaginé utiliser au quotidien en seulement quelques minutes. Reste que je ne peux pas mettre de côté les petits soucis logiciels sur un produit à ce prix. Il faudra attendre le test pour s’assurer de la qualité de l’expérience proposée.

Les derniers articles