Microsoft voulait affubler Cortana d’un nom ridicule

Un nom d'avantage identifié à Microsoft selon lui

 

Non content d’avoir eu du mal à se faire une place sur le marché, Cortana, l’assistant personnel de Microsoft, aurait pu être affublé d’un nom qui prête à sourire. On apprend en effet que Steve Ballmer souhaitait l’appeler… « Bingo ».

Steve Ballmer voulait nommer « Bingo » l’assistant personnel de Microsoft

Steve Ballmer voulait nommer « Bingo » l’assistant personnel de Microsoft // Source : Wikimedia Commons

Lancé en 2014, Cortana… n’avait pas vocation à s’appeler Cortana. C’est ce que l’on apprend d’un article de Big Bets sur les origines de l’assistant personnel de Microsoft. Basé sur un entretien accordé par Sandeep Paruchuri (ancien product manager du groupe) à Alice Newton Rex, le papier nous en apprend plus sur Cortana, à commencer par les raisons qui ont poussé Microsoft à donner à son assistant le nom d’une IA de la saga Halo.

On découvre ainsi, sans surprise, que Cortana n’était au départ qu’un nom de code employé en interne. Un nom qui aurait dû être remplacé par « Alyx » selon Paruchuri, mais qui n’a finalement pas été modifié. Peu avant le lancement de l’assistant, une fuite avait en effet dévoilé le nom « Cortana », qui avait immédiatement reçu un excellent accueil du public pour son allusion à la licence Halo. Ce buzz a incité Microsoft à conserver définitivement le nom Cortana, même si ce dernier aurait dû être abandonné après le développement.

Microsoft Bing – Microsoft Bingo : l’idée cocasse de Steve Ballmer

Mais ce n’est peut-être pas un mal. Car si, « Alyx » était évoqué, Steve Ballmer, alors CEO de Microsoft, avait lui aussi une idée de nom pour l’assistant personnel : « Bingo ». D’après lui, ce nom aurait permis d’identifier davantage l’assistant à Microsoft et ses autres produits. En l’occurrence, « Bingo » devait faire un lien avec le moteur « Bing » de la firme. Une idée discutable, d’autant que, dans l’ombre de Google, la popularité du moteur de recherche de Microsoft n’a jamais nécessairement été écrasante.

Au final, le nom choisi pour l’assistant personnel du groupe ne l’aura pas empêché de se confronter aux dures réalités du marché. Face à Google Assistant, Amazon Alexa, et dans une moindre mesure Siri, Cortana n’a pas su gagner une place centrale et s’inviter comme il aurait fallu dans le quotidien de ses utilisateurs. Aujourd’hui, l’assistant personnel de Microsoft semble peu à peu emprunter une voie de garage. Il a par exemple récemment disparu du démarrage initial de Windows 11.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles