Lors de sa conférence dédiée aux développeurs, Microsoft a annoncé que Windows 10 allait prochainement intégrer un noyau Linux.

Depuis plusieurs années, Microsoft propose une intégration d’un sous-système basé sur Linux directement au sein de Windows pour faciliter la vie des développeurs. Lors de sa conférence dédiée, la Build, la firme a fait de nouvelles annonces pour aller plus loin.

Ça y est, c’est l’année de Linux sur PC

Pour la première fois de son histoire, Windows va désormais intégrer un noyau Linux complet sur lequel se basera une nouvelle version de WSL (Windows Subsystem for Linux). Les membres du programme Windows Insider pourront tester cette nouveauté dès cet été.

Ce noyau sera développé par Microsoft et basé sur Linux 4.19, la dernière version en date avec un support longue durée. Microsoft promet également de continuer à participer au développement du noyau, dont l’une des particularités est justement d’être libre et open source.

Cette intégration va permettre d’améliorer les performances de WSL, notamment le démarrage du sous-système et son utilisation de mémoire vive. WSL 2.0 devrait également amener une compatibilité native avec les conteneurs Docker.

Windows Terminal pour accompagner ça

Microsoft a également présenté Windows Terminal, une toute nouvelle application qui permettra de réunir toutes les interfaces en lignes de commande de Windows.

Ce nouveau terminal est open source, et permet de gérer aussi bien l’invite de commande classique que PowerShell ou Bash.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Parmi les grandes nouveautés de Windows Terminal, on peut noter la gestion des onglets, jusque là absents de Windows, une meilleure gestion du texte, et la possibilité de créer des profiles de réglages.