Discord : pas de rachat à 12 milliards par Microsoft, la start-up viserait une entrée en bourse

 

Les discussions entre Microsoft et Discord n'auront pas mené à un rachat. L'application veut rester indépendante et réfléchirait désormais à son entrée en bourse.

La fin du mois de mars a été rythmée par des bruits de couloirs concernant des négociations entre Discord et Microsoft en vue d’un rachat. Les médias Venture Beat, Bloomberg et le Wall Street Journal ont en effet eu vent de négociations entre les deux groupes pour un éventuel rachat de Discord à plus de 10 milliards de dollars, qui pourrait se clôturer dès le mois d’avril 2021. La fin du mois d’avril approchant, il était temps de prendre des nouvelles des négociations.

Microsoft ne rachètera pas Discord

Le Wall Street Journal a pu obtenir confirmation que les négociations entre les deux entreprises avaient été interrompues, citant des sources proches du dossier. Microsoft avait mis 12 milliards de dollars sur la table pour racheter Discord, mais cela n’aura visiblement pas suffi.

D’après les deux sites, Discord viserait à nouveau une entrée en bourse. C’était sa stratégie initiale avant d’ouvrir des enchères sur un rachat éventuel de la start-up. D’après Bloomberg, Twitter se serait également montré intéressé pour un rachat de Discord ces dernières semaines. Des sommes montant à 15 et 18 milliards de dollars sont évoqués. Epic Games et Amazon avaient aussi été évoqués en mars, mais avaient déjà abandonné leurs discussions avec la start-up.

Le WSJ note toutefois que les discussions entre Discord et Microsoft pourraient reprendre à l’avenir. Les deux entreprises ne se seraient donc pas quittées en mauvais termes, et on peut également imaginer des partenariats entre les deux firmes, sans rachat.

C’est en tout cas une petite déconvenue pour Microsoft qui ne semble pas réussir à trouver le bon service à racheter. La firme aurait en effet tenté un rachat de Pinterest en 2020 et avait publiquement tenté une acquisition de TikTok à la fin de l’année. Pour la firme de Redmond, il s’agit de toucher davantage de consommateurs avec des services grand public populaires, mais aussi d’augmenter la puissance d’Azure en y ajoutant des groupes gigantesques d’utilisateurs. Rappelons que Microsoft a tout de même signé le second rachat le plus gros de son Histoire en avril 2021 en absorbant Nuance pour 19,7 milliards de dollars.

Une entrée en bourse pour rester indépendante

Discord ne devrait donc pas se faire racheter, mais rester une start-up indépendante. La firme travaillerait désormais à son entrée en bourse et veut miser sur son succès grandissant pour intéresser les investisseurs de tout horizon. Pour réussir son IPO, son introduction en bourse, Discord est allé recruter Tomasz Marcinkowski comme Chief Financial Officer. Discord est l’une des gagnantes de la crise du coronavirus qui a vu exploser son nombre d’utilisateurs et sa portée bien au-delà du jeu vidéo. Discord est aujourd’hui l’un des meilleurs services gratuits pour réunir une communauté en ligne avec du chat écrit ou vocal.

Comme souvent avec une start-up, c’est aussi un service qui doit encore résoudre l’équation de son modèle économique. Discord propose déjà des services payants au travers de son abonnement Nitro, mais reste pour le moment déficitaire. En restant indépendante, Discord doit désormais trouver comment atteindre l’équilibre tout en continuant de trouver sa croissance.

Les derniers articles