Meural, qui appartient à Netgear, présente de nouveaux cadres au CES 2019. Le but est de faire de votre salon une galerie d’art numérisée et dynamique.

Meural est une entreprise qui propose des cadres numériques affichant des œuvres d’art avec un haut niveau de fidélité au tableau (aussi bien au niveau des couleurs que dans la retranscription des textures). Netgear a racheté Meural et a profité du CES 2019 pour exposer les futurs produits de cette gamme.

Netgear Meural va ainsi proposer deux tailles de cadres : 21,5 et 27 pouces. Fixés au mur d’un salon, ces derniers affichent les œuvres d’art de votre choix et peuvent être disposés à la verticale ou à l’horizontale (la galerie d’images affichées s’adapte automatiquement en fonction).

Aucun des cadres n’est tactile , car « on ne touche pas à une œuvre d’art ». Au lieu de cela, ils s’équipent d’une détection de mouvement qui n’est volontairement pas ultra sensible. Cela permet d’éviter que le tableau à l’écran change dès que quelqu’un passe à côté. Grâce à cette fonctionnalité, l’utilisateur peut afficher des informations concernant l’œuvre affichée ou parcourir les galeries jusqu’à en trouver une nouvelle qui sied plus à son humeur.

Application et abonnement

Avec les cadres Meural vient une application mobile dédiée. Celle-ci permet de contrôler le cadre chez soi à distance, mais aussi d’importer ses propres photos pour les exposer en plus grand format dans son salon. Si vous souscrivez un abonnement de 49 dollars par an, vous avez accès aux collections numérisées d’un très grand nombre de musées à travers le monde. Netgear explique que l’objectif ici est d’apporter l’art au sein même des foyers de ses utilisateurs.

Sans abonnement, vous pourrez tout de même profiter d’une grosse centaine d’œuvres enregistrées dans le cadre. À noter que l’application permet aussi de créer des playlists en programmant quelle image afficher à telle ou telle heure.

Prix et disponibilité

Les nouveaux cadres Meural seront disponibles en France dans le courant de l’année. On ne connaît cependant pas encore le prix en euros. Aux États-Unis, les produits coûteront normalement quelques centaines d’euros (sans doute entre 300 et 600 dollars), mais les tarifs définitifs n’ont pas encore été confirmés.

Cela représente un budget assez élevé et prouve que Meural a vocation à être considéré comme un meuble — voire comme un objet d’art — à part entière plutôt que comme un simple gadget. On rappellera aussi que la technologie au service de l’art n’est pas un nouveau concept. Samsung le prouve notamment avec The Wall ou Frame.