Test des Technics AZ60 : de bons écouteurs sans fil, compatibles Bluetooth multipoint et LDAC

Casques et écouteurs • 2021

Points positifs du Technics AZ60
  • Compatibles Bluetooth multpoint
  • Bonne qualité sonore globale
  • Nombreux embouts proposés
  • Contrôles complets sur les écouteurs
  • Compatibles LDAC
Points négatifs du Technics AZ60
  • Prix élevé
  • Pas de charge sans fil
  • Réduction de bruit active moyenne
  • Manque de séparation des voix
 

Avec ses Technics AZ60, Panasonic propose des écouteurs avec une fiche technique qui fait saliver : Bluetooth multipoint, LDAC, réduction de bruit active avec sept paires d'embouts. Voici leur test complet.

Les Technics AZ60

Les Technics AZ60 // Source : Frandroid

Depuis un peu plus d’un an, Technics s’est mis en tête de s’attaquer au marché des écouteurs sans fil. Après les Technics AZ70 lancés à l’été 2020, la marque du groupe Panasonic revient avec les Technics AZ60, des écouteurs améliorés en tous points par rapport à leurs prédécesseurs.

Technics AZ60Fiche technique

Modèle Technics AZ60
Format écouteurs intra-auriculaires
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Réduction de bruit active Oui
Autonomie annoncée 24 heures
Type de connecteur USB Type-C
Version du Bluetooth 5.2
Poids 14 grammes
Assistant Vocal Google Assistant, Amazon Alexa
Prix 229 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs prêtés par le constructeur

Technics AZ60Design

Pour ses nouveaux écouteurs AZ60, Tecnics a repris les marqueurs de ses précédents modèles, c’est-à-dire un design plutôt haut de gamme. Il faut dire que la marque a une réputation à défendre tant ses produits, des platines vinyle aux amplis, ont su se forger une réputation de matériel haut de gamme au cours des cinquante dernières années.

Les Technics AZ60

Les Technics AZ60 // Source : Frandroid

On retrouve donc des écouteurs avec un format plutôt classique, sans tige, qui viennent se placer directement dans le pavillon auditif. À l’extérieur, une surface ronde et plane laisse apparaître le logo Technics avec quelques grilles de microphone autour et une canule qui dirige simplement les transducteurs vers le conduit auriculaire. Il s’agit par ailleurs d’écouteurs intra-auriculaires, c’est-à-dire qu’ils sont dotés d’embouts en silicone qui viennent se placer au sein même du conduit auditif pour mieux diriger le son et proposer une isolation passive. Sur cet aspect d’ailleurs, Technics n’a pas fait les choses à moitié puisque le constructeur ne fournit rien de moins que sept paires d’embouts avec ses écouteurs, du XS1 au XL en passant par le XS2, le M, le L ou le S1. Autant dire qu’avec autant de choix, vous devriez forcément trouver une paire d’embouts adaptée à votre oreille. Seul regret, surtout compte tenu du prix et du nombre d’embouts fournis, on aurait apprécié que Technics diversifie les matériaux en proposant par exemple de la mousse à mémoire de forme, comme Sony avec ses WF-1000XM4, pour proposer une alternative au silicone souple.

Côté confort, j’ai pu utiliser les AZ60 pendant plusieurs heures sans être gêné, malgré leur gabarit plutôt important dans le pavillon auditif et leur poids de 7 grammes. Les écouteurs ont su rester bien en place et ne pas se faire trop présents.

Le boîtier des Technics AZ60

Comme de coutume, les Technics AZ60 sont fournis avec leur boîtier de charge. Il s’agit d’un boîtier plutôt bas et tout en longueur avec un couvercle plutôt arrondi. En plastique avec un effet métal brossé, le boîtier pèse 45 grammes sur la balance et s’avère plutôt compact. Suffisamment en tous cas pour être transporté avec soi dans une poche de jean sans gêner ou attirer l’attention.

Le boîtier des Technics AZ60

Le boîtier des Technics AZ60 // Source : Frandroid

Compte tenu du format plutôt allongé du boîtier des AZ60, il n’est pas particulièrement simple de l’ouvrir d’un geste du pouce à une seule main. Surtout que Technics n’a pas prévu d’encoche pour y glisser le pouce et faciliter l’ouverture. Néanmoins, la manipulation se fait sans peine à deux mains et les écouteurs, aimantés à leur support, peuvent facilement être retirés. On notera la présence d’une LED en façade, sous le couvercle, ainsi que d’une prise USB-C au dos. Nulle trace de bouton d’appairage ou de charge sans fil sur ce boîtier.

Étanchéité et utilisation sportive

Certifiés étanches IPX4, les Technics AZ60 peuvent donc résister à la sueur, aux éclaboussures ou à la pluie sans aucun problème. Ils peuvent donc être utilisés dans un cadre sportif, à condition que vous ne les immergiez pas dans l’eau.

À l’usage, j’ai pu faire deux sorties d’une heure en courant avec les AZ60 aux oreilles. S’il ne s’agit pas des modèles les plus confortables pour cet usage, ils ne m’ont cependant pas déçu. J’ai simplement eu l’impression, à une ou deux reprises, que les écouteurs glissaient en dehors de l’oreille, sans que ça ne soit vraiment le cas. Ils sont finalement restés bien en place pendant ces deux sorties.

Technics AZ60Usage et application

Pour la connexion avec un smartphone Android, les Technics AZ60 sont plutôt optimisés, puisqu’ils sont compatibles avec le système Fast Pair de Google. En ouvrant le boîtier et en sortant les écouteurs, ils se mettront à clignoter et, si votre smartphone est à proximité, vous recevrez une notification vous invitant à le connecter aux écouteurs.

Les Technics AZ60 disposent de surfaces tactiles

Les Technics AZ60 disposent de surfaces tactiles // Source : Frandroid

Si vous utilisez un smartphone incompatible — on pense par exemple aux iPhone — ou que vous souhaitez connecter les écouteurs à un ordinateur, il vous suffira alors d’appuyer pendant sept secondes sur la surface tactile de l’écouteur gauche ou de l’écouteur droit. Une fonction particulièrement pratique dans le cas du Bluetooth multipoint, comme on le verra plus tard.

Les contrôles tactiles

Concernant les contrôles tactiles justement, Technics propose d’emblée des contrôles complets sur ses écouteurs, à base d’appuis simples, de doubles appuis, de triples appuis ou d’appuis longs. Ainsi, par défaut, on va retrouver :

  • Appui simple à gauche : lecture/pause
  • Double appui à gauche : baisser le son
  • Triple appui à gauche : augmenter le son
  • Appui long à gauche : assistant vocal
  • Appui simple à droite : lecture/pause
  • Double appui à droite : piste suivante
  • Triple appui à droite : piste précédente
  • Appui long à droite : réduction de bruit/mode transparent

D’emblée, les écouteurs donnent donc accès à l’ensemble des contrôles que l’on est en droit d’attendre sur des écouteurs sans fil. On va non seulement trouver le contrôle de la lecture, mais également du volume, et cela sans sacrifier l’activation de l’assistant vocal ou la gestion de la réduction de bruit active.

Si ces contrôles avec la gestion du volume à gauche et ceux de la lecture à droite ne vous conviennent pas, vous pouvez toujours les modifier au sein de l’application Audio Connect de Technics. Celle-ci vous permet de modifier les actions associées à chaque geste et vous pourrez par exemple demander d’avoir l’appui long à gauche pour diminuer le volume et l’appui long à droite pour l’augmenter.

L’application Technics Audio Connect

Pour gérer davantage ses écouteurs, Technics propose une application, disponible aussi bien sur iOS que sur Android : Technics Audio Connect.

[app id=1128863]

Comme on l’a vu, cette application va vous permettre d’assigner certains contrôles à vos interactions tactiles avec les écouteurs. C’est également grâce à elle que vous pourrez mettre à jour leur firmware. Mais l’application s’avère bien plus riche que cela. D’emblée, vous pourrez découvrir le pourcentage de batterie restant dans chaque écouteur, modifier le niveau de réduction de bruit sur une échelle de 1 à 100, modifier l’égaliseur afin de changer la signature sonore des écouteurs, modifier le nom du casque, gérer la mise en pause automatique, choisir votre assistant vocal favori et activer le Bluetooth multipoint.

Dans l’ensemble, sans aller jusqu’au niveau de personnalisation proposée par exemple par Sony avec ses WF-1000XM4, on a une application très complète qui propose bon nombre de fonctionnalités afin de personnaliser l’expérience comme bon nous semble.

La connexion Bluetooth

Les écouteurs Technics AZ60 se connectent au smartphone à l’aide du protocole Bluetooth 5.2. Durant ma semaine de test, je n’ai souffert qu’aucun souci majeur de connexion. Les écouteurs sont restés en permanence en liaison avec le smartphone, que j’aille courir avec le téléphone au bras ou que je me promène dans la rue avec mon téléphone dans la poche avant de jean, ma main par-dessus. Aucun problème, aucune microcoupure à déplorer.

Notons par ailleurs que les deux écouteurs peuvent être utilisés indépendamment l’un de l’autre. Vous pouvez donc ranger l’écouteur gauche dans le boîtier de recharge et l’écouteur droit, resté à votre oreille, va continuer de recevoir les deux canaux stéréo pour les transformer en un signal mono. De cette manière, vous continuerez à profiter de l’intégralité de la piste sonore.

Mais ce qui marque surtout quant à la connexion Bluetooth des Technics AZ60, c’est leur compatibilité avec le Bluetooth multipoint. Au sein de l’application Audio Control, vous pouvez en effet choisir d’activer cette fonctionnalité pour connecter les écouteurs à deux sources simultanément. Comme sur le casque Sony WH-1000XM4, cela se fait néanmoins au prix d’un petit compromis, puisque vous perdrez alors l’usage du codec LDAC.

Test des Technics AZ60 : de bons écouteurs sans fil, compatibles Bluetooth multipoint et LDAC

Une fois le mode activé dans les paramètres, la détection se fait simplement en appuyant sept secondes sur l’un des deux écouteurs. Néanmoins, il faut avoir pensé à remettre les écouteurs dans le boîtier une dizaine de secondes, puis de les retirer afin d’activer le mode d’appairage des écouteurs à une nouvelle source.

Concrètement, le Bluetooth multipoint va vous permettre d’utiliser en même temps votre smartphone et votre PC. Le comportement est plutôt simple à comprendre puisque c’est la dernière source à envoyer un son qui prendre la main sur les écouteurs. Ainsi, si vous écoutez de la musique sur votre téléphone, vous pouvez lancer une vidéo YouTube sur votre PC, la musique de votre smartphone va automatiquement se mettre en pause. Par la suite, en regardant la vidéo, un appel téléphonique reçu va automatiquement prendre la main et c’est au tour de YouTube sur votre ordinateur de se mettre en pause. L’avantage de cette fonction est indéniable si on souhaite utiliser les mêmes écouteurs toute la journée, quel que soit le support d’écoute, et ce sans avoir à passer par plusieurs manipulations pour changer de source à chaque fois.

Technics AZ60Réduction de bruit

Les écouteurs AZ60 de Technics sont, comme la plupart des modèles haut de gamme du marché, dotés d’une fonction de réduction active du bruit. Par défaut, comme on l’a vu, on va pouvoir gérer la réduction de bruit active en appuyant de manière prolongée sur l’écouteur droit. Au sein de l’application cependant, il est possible de modifier ce réglage plus finalement en choisissant un niveau de réduction de bruit active allant de 1 à 100. Mais avant même de pouvoir accéder à ces contrôles, l’application Audio Connect va vous demander de calibrer la réduction de bruit des écouteurs de manière à ce qu’elle soit la plus efficace possible. Un petit curseur va alors vous permettre de sélectionner la configuration qui, selon vous, filtre le plus de bruits ambiants.

À l’usage, difficile cependant de distinguer une véritable différence entre tous les modes proposés et on finit quasiment par sélectionner un niveau au hasard en croisant fort les doigts de ne pas s’être trompé — on pourra cependant refaire la configuration a posteriori si on le souhaite.

Ce manque de précision dans la calibration de la réduction de bruit, on le ressent aussi malheureusement dans le réglage du niveau, de 1 à 100. Concrètement, même avec un niveau poussé à son maximum, les AZ60 peinent à filtrer l’ensemble des sons autour de vous. Les bruits les plus ponctuels, comme ceux d’un clavier ou de la voix d’un voisin de métro un peu trop bruyant, resteront très largement audibles, et ce malgré la technologie hybride utilisée.

Les microphones pour la réduction de bruit des Technics AZ60

Les microphones pour la réduction de bruit des Technics AZ60 // Source : Frandroid

La réduction de bruit hybride proposée ici — qui va donc utiliser des microphones à l’intérieur des écouteurs pour analyser et supprimer les bruits résiduels — est plutôt efficace pour les sons constants, particulièrement les fréquences graves, mais va bien davantage peiner à supprimer les sons plus ponctuels ou les fréquences médiums et aigus. En d’autres termes, si les Technics peuvent vous faire oublier les sons de moteur d’un avion ou d’un train, ils ne vous serviront guère à passer outre les conversations bruyantes dans l’open space.

Le mode transparence

Comme souvent, qui dit réduction de bruit active dit également mode transparent, qualifié ici de son ambiant. Ce mode peut être activé au sein de l’application — aux côtés du simple mode passif — ou, encore une fois, en appuyant longuement sur l’écouteur droit. Ce sont en fait deux modes qui sont proposés à travers ce « son ambiant » : transparent ou attention.

Le premier va, comme son nom l’indique, restituer les sons extérieurs captés grâce aux microphones des Technics AZ60 afin de réduire l’isolation passive des écouteurs. Le résultat n’est pas particulièrement efficace tant le rendu manque de naturel. Les écouteurs ont tendance à produire un son nettement plus grave que le son tel que vous l’entendriez sans écouteur. Le second mode, « attention », va quant à lui réduire l’ensemble du spectre sonore, à l’exception des médiums afin de permettre à la voix de filtrer à travers les écouteurs. Concrètement, il s’agit d’un mode passif avec un effet de transparence sur la voix pour que vous puissiez entendre les gens autour de vous. Un mode bien pratique pour discuter avec ses proches ou entendre les annonces vocales dans une gare par exemple. Là aussi, le rendu manque de naturel, avec un effet de souffle assez marqué.

Technics AZ60Audio

Du côté de la restitution sonore, les Technics AZ60 sont dotés de transducteurs de 8 mm de diamètre. Les écouteurs sont par ailleurs compatibles avec les deux codecs les plus répandus du marché, l’AAC et le SBC, mais aussi avec le plus haut de gamme, le LDAC, jusqu’à présent limité à de rares paires d’écouteurs sans fil comme les Sony WF-1000XM4 ou les Philips Fidelio T1 — comme on l’a vu plus tôt néanmoins, la transmission LDAC est désactivée lorsque vous activez le Bluetooth multipoint sur les écouteurs.

Pour tester les Technics AZ60, je les ai utilisés connectés à un Google Pixel 6 avec le codec LDAC. J’ai écouté des titres sur Spotify en qualité « très élevée », soit de l’ogg vorbis à 320 kbps, mais également des titres en qualité CD ou hi-res sur Amazon Music.

Les embouts en silicone des Technics AZ60

Les embouts en silicone des Technics AZ60 // Source : Frandroid

Les Technics AZ60 proposent un son plutôt équilibré, avec des basses rondes et plutôt bien mises en avant, mais qui ne prennent pas l’ascendant sur la scène sonore. Si les basses sont plutôt efficaces, on pourra regretter un manque de puissance dans les infra-basses. C’est notamment audible sur Bad Guy de Billie Eilish avec la nappe de synthé en arrière-plan. Celle-ci est bien présente, mais là où on s’attendrait à un son encore plus rond, des basses très enveloppantes, elles ne sont finalement pas si puissantes que cela. En cela, on retrouve la philosophie de Technics, spécialisé dans le domaine de la hi-fi, qui va chercher à produire un son le plus fidèle possible, sans forcément qu’il soit le plus flatteur.

Il en résulte également, sur les médiums, des voix plutôt bien rendues. On regrettera néanmoins que les écouteurs de Technics manquent quelque peu de précision dans les médiums, qui peuvent parfois se retrouver mélangés à d’autres fréquences. C’est notamment le cas sur des titres pop un peu chargés, probablement en raison de l’absence de double transducteur. Néanmoins, sur les titres plus calmes, où les voix sont bien séparées — comme Come Away with Me de Norah Jones — on va bien percevoir les détails de la voix. Les moindres mouvements de bouche de la chanteuse américaine sont ainsi particulièrement perceptibles avec les Technics AZ60.

Les Technics AZ60 proposent un son très équilibré

Les Technics AZ60 proposent un son très équilibré // Source : Frandroid

Les aigus ne sont par ailleurs clairement pas en retrait sur les écouteurs de la filiale de Panasonic. Les AZ60 parviennent très bien à restituer les hautes fréquences, notamment les sons de cymbale très audibles sur Thriller de Michael Jackson, avec une précision exemplaire.

Notons également que Technics propose, grâce à son application Audio Connect, un égaliseur personnalisé à cinq bandes avec quatre presets : graves+, voix, aigus+ et dynamiq. Bien évidemment, il est également possible de personnaliser l’égaliseur.

Même sur la plage dynamique, les Technics AZ60 s’en sortent correctement. Ils parviennent ainsi à faire le distinguo entre les sons joués à fort ou à faible volume, sans tout compresser pour mettre sur le même niveau sonore.

Technics AZ60Micro

Bien évidemment, les Technics AZ60 sont dotés de microphones pour vous permettre de répondre directement à des appels ou d’enregistrer des vidéos en utilisant le son capté par les écouteurs.

Dans l’ensemble, les AZ60 ont tendance à capturer votre voix de manière assez lointaine. Si l’enregistrement se fait sans accroc dans un environnement calme, les écouteurs de Technics, assez éloignés de la bouche, vont avoir du mal à se concentrer uniquement sur la voix. En extérieur, avec un peu plus de bruit, les écouteurs réagissent plutôt bien, même s’ils ont tendance à compresser légèrement la voix avec une ondulation en fonction des bruits ambiants. Les AZ60 parviennent cependant très bien à gérer les bruits du vent.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Enfin, dans un environnement bruyant — avec un robinet d’eau ouvert si vous faites la vaisselle par exemple — la réduction de bruit peut mettre cinq à six secondes à s’activer. Elle ne permet pas complètement de supprimer les nuisances sonores, mais conserve bien la voix au-dessus. En revanche, les Technics AZ60 vont avoir tendance à supprimer les fréquences de la voix qui correspondent à celles des bruits ambiants. Dans le cas d’un bruit d’eau par exemple, la réduction de bruit va également supprimer les fréquences médiums de votre voix et la rendre bien moins intelligible. Bref, on a vu bien mieux pour la captation sonore.

Technics AZ60Autonomie

Concernant l’autonomie de ses écouteurs, Technics annonce que ses AZ60 peuvent fonctionner pendant 4 heures avec réduction de bruit en LDAC, et pendant 7 heures avec réduction de bruit en AAC.

De mon côté, en activant le LDAC, avec la réduction de bruit au maximum et en montant le volume sonore à 60 %, j’ai pu utiliser les Technics AZ60 pendant 5h28 avant qu’ils ne tombent à court de batterie. Un excellent résultat compte tenu de la configuration imposée ici aux écouteurs.

Le boîtier des Technics AZ60

Le boîtier des Technics AZ60 // Source : Frandroid

Pour la recharge des écouteurs dans le boîtier, Technics indique qu’il faudra deux heures pour les recharger complètement une fois insérées dans l’étui. Là aussi, le constructeur japonais joue l’humilité, puisqu’il ne m’aura fallu que 53 minutes pour passer de 0 à 100 %.

Notons néanmoins que le boîtier de recharge des Technics AZ60 n’est malheureusement pas compatible avec la charge sans fil. Il vous faudra donc nécessairement utiliser un câble USB-C pour recharger l’étui. Technics fournit bien un câble USB-A vers USB-C, mais pas d’adaptateur secteur, il vous faudra donc utiliser celui de votre smartphone ou brancher directement le câble à votre ordinateur.

Technics AZ60Prix et date de sortie

Les Technics AZ60 ont été présentés le 28 octobre dernier et sont disponibles depuis le mois de novembre. Ils sont proposés en deux coloris — argent ou noir — au prix de 229 euros.

Note finale du test
7 /10
Les écouteurs de Technics promettaient du lourd avec une fiche technique qui faisait saliver. Malheureusement, à l'exécution, les Technics AZ60 sont loin d'être irréprochables. On aurait apprécié que la qualité sonore, notamment pour séparer les différentes voix. Dommage également qu'à ce prix là, Technics ne propose pas de charge sans fil, pourtant disponible sur certains écouteurs à moins de 200 euros. La réduction de bruit active aurait également gagné à être renforcée.

Mais tous ces points négatifs ne feront pas oublier de belles qualités sur des écouteurs clairement premium. Il s'agit en effet des rares écouteurs du marché à être compatibles à la fois avec le codec LDAC et le Bluetooth multipoint - mais pas en même temps. Les écouteurs sont également assez confortables grâce aux nombreux embouts proposés. On saluera également un rendu sonore plutôt efficace et, surtout, très équilibré.

Mais avec un prix de lancement de 229 euros, il devient compliqué pour les AZ60 de se démarquer dans la jungle des écouteurs sans fil. Bien des modèles proposent désormais mieux, avec un son de plus grande qualité, une réduction de bruit active plus efficace ou un confort accru, et ce à un prix de moins de 200 euros.

Points positifs du Technics AZ60

  • Compatibles Bluetooth multpoint

  • Bonne qualité sonore globale

  • Nombreux embouts proposés

  • Contrôles complets sur les écouteurs

  • Compatibles LDAC

Points négatifs du Technics AZ60

  • Prix élevé

  • Pas de charge sans fil

  • Réduction de bruit active moyenne

  • Manque de séparation des voix

Les derniers articles