CES 2021 : Panasonic présente sa télé JZ2000, avec (enfin !) du HDMI 2.1

Le Dolby Atmos toujours à l’honneur !

 

Que les fans de Panasonic se réjouissent, le constructeur japonais met à jour ses téléviseurs OLED haut de gamme. Au menu, un nouveau processeur HCX Pro AI, une dalle lumineuse et le support de la 4K@120Hz et d'autres technologies précieuses pour les joueurs.

Le Panasonic TX-65JZ2000, représentant de l’OLED haut de gamme

Le Panasonic TX-65JZ2000, représentant de l’OLED haut de gamme

Pour annoncer ses nouvelles télés en marge d’un CES virtuel qui n’a pas encore vraiment ouvert, Panasonic nous a plongés dans une conférence web particulièrement dynamique et originale… mais étonnamment assez limitée en matière d’annonce. En effet, la firme japonaise n’a présenté qu’un seul modèle, le JZ2000.

Celui-ci succède tout naturellement au très bon, mais controversé aussi, Panasonic TX HZ2000 avec deux tailles et donc deux références, les Panasonic TX-55JZ2000 et TX-65JZ2000 respectivement des 55 et 65 pouces. Pour l’heure, tous les détails ne sont pas encore relevés, mais voici ce que nous savons déjà sur ceux qui ont pour mission de redorer le blason de la marque.

Un processeur HCX Pro AI qui s’occupe de tout

Pour nous, on s’inquiète déjà. Pour vous, cela ne sera que du pur bonheur. Il fallait s’y attendre, les constructeurs TV de premier plan annoncent tous des évolutions importantes du côté de leur processeur. Et Panasonic ne déroge pas à la règle. Du coup, comme nous le disions, c’est génial pour le consommateur, mais pour nous qui sommes chargés de distinguer ses modèles entre eux, la mission ne sera sans doute vraiment pas simple. Difficile de distinguer un excellent téléviseur d’un autre tout aussi bon.

L’IA monte en puissance à bord de ce processeur

L’IA monte en puissance à bord de ce processeur

Si on en croit ici les propos de Panasonic, la qualité d’image sera améliorée, quels que soient les contenus que vous regardez. Un film, une série, un match de football… l’intelligence artificielle du nouveau processeur HCX Pro AI se charge d’ajuster automatiquement les paramètres de l’image et de l’audio.

Par exemple, à l’occasion d’un match, la pelouse sera plus verte, la fluidité accentuée et les effets sonores ajustés de façon à ce que vous ayez l’impression d’être dans le stade. À l’inverse, les traitements dans les films et séries sont appliqués de sorte à reproduire les meilleurs effets audio et vidéo en fonction de l’action. Gestion de fluidité, identification des personnages, effets spéciaux, luminosité et contraste de l’image : là encore, le processeur analyse les scènes en permanence pour produire le meilleur résultat possible. Comme toujours chez Pana, une multitude d’options vous permettront d’ajuster l’intensité de chacun des réglages, d’autant que les modes FimMaker, HDR10 et Dolby Vision sont disponibles.

D’ailleurs à ce sujet, le JZ2000 marque de précieux points puisqu’en plus du Dolby Vision IQ, il est compatible avec la technologie HDR10+ Adaptative portée par Samsung. Celle-ci a pour objectif de concurrencer la solution de Dolby en adaptant finement les réglages de l’image en fonction des conditions de luminosité ambiante.

Performances gaming et haute luminosité et  au rendez-vous

Fait assez amusant, Panasonic a même animé sa conférence web par quelques séquences de mesures techniques. Avec des restes de confinement en tête et la disponibilité des nouvelles consoles Microsoft Xbox Series X et Sony PlayStation 5 en thématique principale, la première mesure réalisée en live porte sur l’Input Lag. Il s’agit du fameux retard à l’affichage dont nous vous parlons dans chacun de nos tests. Une donnée à ne pas confondre avec le temps de latence qui est ici quasi nulle puisqu’il s’agit d’une dalle OLED. Sonde à la main, l’expert de Panasonic mesure un Input de 14,4 ms sur une mire en 3480 x 2160 p affichée en 60 Hz sur ce nouveau JZ2000. C’est beaucoup moins que l’Input Lag du HZ2000 mesuré à 21,6 ms par la même occasion lors de la présentation.

On ne peut pas parler de record en la matière (LG fait d’ores et déjà mieux sur LG OLED65CX), mais c’est largement suffisant pour éviter toutes déconvenues avec les consoles et PC dotés de circuit graphique de dernière génération. À cette faible latence, s’ajoute le plein support du HDMI 2.1 : c’était un minimum ! Cela se traduit par une compatibilité avec la 4K@120Hz, ainsi que les technos ALLM et VRR. Voilà qui est bien mieux donc pour le mode jeu, mais on ignore combien de prises HDMI seront compatibles avec cette norme.

On retrouve toujours la barre de son signée Technics en façade

On retrouve toujours la barre de son signée Technics en façade

Autre mesure, celle de la luminosité qui atteint les 820 nits sur la dalle – toujours rendu possible grâce à un système de dissipation de la chaleur. C’est excellent pour une dalle OLED, mais les amateurs de chiffres diront que ce n’est pas franchement meilleur que la luminosité mesurée sur le HZ2000. À juste titre, puisque Panasonic explique que le pic lumineux n’est pas plus important que sur le modèle haut de gamme de 2020, mais que le processeur HCX Pro AI et ses nombreux traitements exploitent beaucoup mieux cette puissance. Nous verrons bien.

Pour conclure ce chapitre lié à l’image, Panasonic rappelle que les dalles sont calibrées par Stefan Sonnenfied, un coloriste professionnel proche des meilleurs cinéastes d’Hollywood. Ce dernier a notamment travaillé sur des longs métrages tels que A Star is Born, Wonder Woman, Man of Steel, Star Wars : The Force Awakens, 300 ou encore Jurassic World.

Le Dolby Atmos toujours à l’honneur

En bon modèle haut de gamme, le JZ2000 intègre un système audio réalisé par les équipes de Technics. Comme sur le HZ2000, on trouve en façade une barre de son et en partie haute, à l’arrière du châssis, des haut-parleurs chargés de produire l’effet Dolby Atmos, soit la notion de verticalité dans le son.

Le système Dolby Atmos ne passe pas inaperçu

Le système Dolby Atmos ne passe pas inaperçu

Rappelons que ce système ne nous avait pas franchement épatés par l’effet Atmos sur le HZ2000, mais nous restons tout de même très curieux à l’égard de ce que nous réserve ce modèle 2021. Aucune information n’est donnée quant au nombre de voies intégrées ni même la puissance disponible, mais la puce HCX Pro AI pourrait apporter son petit lot d’améliorations pour mieux tirer partie de ce système que Panasonic appelle le 360° Soundscape Pro.

My Home Screen 6 : pas de nouvelle… mauvaise nouvelle ?

Enfin, le JZ2000 sera décliné en versions 55 et 65 pouces et aucun tarif n’est pour l’heure annoncé. Aucune information n’est partagée non plus sur les améliorations apportées au système d’exploitation. C’est d’ailleurs bien dommage, car My Home Screen, jusqu’à présent le principal boulet qui nuit (en tout cas selon nous) au plaisir d’utilisation des téléviseurs Panasonic, migre dans une version 6 dont on ne sait quasiment rien. Sera-t-elle à jour du côté des applications ? L’ergonomie sera-t-elle plus aboutie et moderne ? Pour l’heure, nous n’avons pas même vu une seule image de l’OS maison pour nous faire une première impression.

Mais rassurez-vous, le constructeur évoque la présence de My Scenery, une fonction qui permet de, on cite, « choisir une sélection d’images et vidéos reposantes en fonction de l’humeur ou du moment de la journée. Parfait pour des séances de méditation ou pour se préparer à aller au lit ». Comment ça vous nous sentez un peu ironique ?

Les derniers articles