Liseuses Kobo : laquelle choisir en 2022 en fonction de vos besoins ?

La liseuse alternative

 

Entre Kindle et Kobo, vous avez choisi Kobo, mais quel modèle vous convient le mieux ? On vous explique tout pour vous aider.

Les meilleures liseuses Kobo

Au bord de la piscine
Kobo Libra 2
  • Etanche
  • Boutons physiques
  • Enfin de USB-C !
La plus équilibrée
Kobo Clara HD
  • Bel affichage adaptatif
  • Bonne autonomie
  • ... mais pas d'étanchéité
Le grand format
Kobo Sage
  • Le grand écran de 8 pouces
  • L'étanchéité
  • Très réactive

Si la puissance d’Amazon a sans doute réussi à faire du Kindle le symbole de la liseuse numérique, les Kobo, conçues par la société du même nom, sont une alternative très crédible. Arrivée après Amazon sur le marché, la société canadienne a réussi à mettre à mal, du moins en partie, l’hégémonie d’Amazon sur le segment. Absorbé en 2011 par Rakuten, Kobo a été popularisé en France par la Fnac, au point que certains pensent que c’est elle qui les produit. Il faut dire que l’accroche « Kobo by Fnac » prête pour le moins à confusion. On trouve cependant les liseuses de la marque chez la plupart des vendeurs.

Si le partenariat avec la Fnac a très clairement participé au succès des Kobo dans nos contrées, la qualité des produits de la marque y est également pour quelque chose. Les Kobo proposent généralement de très bons rapports qualité-prix avec une gamme de produits complète, où chacun est destiné à un lecteur différent. Contrairement à leurs grandes rivales d’Amazon, elles sont aussi bien plus ouvertes en termes de formats pris en charge.

Quelle liseuse électronique choisir ? Kindle, Kobo ou une autre marque ?
Quelle est la meilleure liseuse électronique à choisir en 2022 ?

Vous ne savez pas laquelle choisir ? On vous explique comment faire le bon choix en fonction de vos usages ou votre budget.

  • Bel affichage adaptatif
  • Bonne autonomie
  • ... mais pas d'étanchéité
Disponible à 109 € sur Boulanger

La Kobo Clara HD est la proposition d’entrée de gamme de la marque et c’est celle que nous recommandons. Cette liseuse lancée à 129 euros et désormais proposée à 109 euros embarque déjà toutes les fonctionnalités d’une bonne liseuse. Son écran e-ink de 6 pouces haute définition offre une résolution suffisante pour afficher finement les caractères et donner l’impression de lire un véritable livre papier.

kobo-clara-hd

Son écran est bien évidemment rétroéclairé pour lire le soir venu et il a également le mérite de s’ajuster également automatiquement à l’ambiance lumineuse. C’est ce que Kobo appelle « ComfortLight » et cela consiste à faire varier la température de la lumière du rétroéclairage. Du bleu en journée, elle virera vers le jaune le soir venu pour moins gêner les yeux et faciliter l’endormissement. C’est un élément qui nous semble très important pour une liseuse qui est souvent amenée à être utilisée au lit.

Puisqu’il s’agit de l’entrée de gamme, la Clara HD fait toutefois quelques impasses : les deux plus importantes sont la résistance à l’eau, pourtant bien pratique, et un design très simple, dénué de bouton ce qui ne facilite pas toujours la navigation. En revanche, comme toutes les liseuses, son autonomie est très confortable, avec déjà plusieurs jours, voire plusieurs semaines sur une seule charge en fonction de votre utilisation. Elle embarque 8 Go de stockage, ce qui est déjà très largement suffisant puisque cela correspond à 6000 livres environ.

  • Etanche
  • Boutons physiques
  • Enfin de USB-C !
Disponible à 189 € sur Boulanger

Avec sa Libra 2, Kobo vient remplacer la Libra H2O qui occupait le milieu de gamme depuis quelques années. Le constructeur ne cherche pas à réinventer la roue et les deux modèles se ressemblent fortement : on reste sur une liseuse de 7 pouces avec boutons physiques. Parmi les évolutions importantes, on note un passage à un connecteur USB-C.

Kobo Libra 2

Le format a été légèrement réajusté pour une meilleure prise en main et, effectivement, la Libra 2 est particulièrement équilibrée malgré un poids revu à la hausse. L’affichage est aussi amélioré puisque l’on passe à une dalle à 300 ppp. Contrairement aux modèles plus chers, l’écran est cependant un peu plus renfoncé. On conserve toutefois l’étanchéité.

La Libra 2 s’impose donc comme l’un des modèles les plus équilibrés de la marque, dommage toutefois que son tarif soit en légère hausse.

  • Un très grand affichage
  • Le style fonctionne étonnament bien
  • Étonnament légère
Disponible à 399 € sur Boulanger

Dernière née de la gamme Kobo, l’Elipsa est aussi la plus grande, avec une dalle de 10,3 pouces. Même si relativement légère vu son format elle reste cependant plus confortable à utiliser à deux mains. Coté contrôle tout se passe en tactile, l’unique bouton servant à allumer l’appareil. La connectique se limite de son côté à un port USB-C. Pas moyen donc d’aller au-delà des 32 Go intégrés.

20210120_KOBO_Elipsa
Rakuten Kobo dévoile la Kobo Elipsa // Source : Kobo

L’écran E-Ink Carta offre une bonne précision avec 227 ppp, le seul reproche que l’on puisse lui faire est qu’il ne laisse pas le choix d’un éclairage blanc ou orange. Une possibilité pourtant présente sur des modèles de la marque pourtant moins cher. Mais au-delà de sa taille, c’est par son stylet que l’Elipsa se distingue. Fonctionnant avec une pile AAA, ce dernier permet d’annoter aisément un livre ou tout simplement de prendre des notes.

Couplé au grand écran cela fait de la Kobo Elipsa un compagnon précieux pour ceux qui ont besoin de lire de grandes quantités de documentation. C’est d’ailleurs l’impression générale que donne cette tablette, en particulier au vu de l’absence de résistance à l’eau. On vous en dira plus avec un test complet très bientôt.

  • Le tarif
  • Un grand nombre de formats supportés
  • Robuste
Disponible à 99 € sur Darty

Sortie en 2020, la Nia vient compléter la gamme Kobo avec un modèle d’entrée de gamme abordable. Si elle vous dit quelque chose, c’est normal : elle reprend le même design que l’Aura Edition 2 sortie il y a quelques années. On retrouve donc une coque en plastique simple et solide, avec un dos texturé pour éviter qu’elle vous glisse des mains. Elle est aussi très légère avec seulement 172 grammes sur la balance.

Kobo Nia

Coté écran, on trouve un dalle de 6 pouces d’une définition assez basse de 1024 x 768 points. Le tout bénéficie évidemment d’un éclairage, mais ce dernier est un peu moins bon que sur ses grandes sœurs. Il fait notamment l’impasse sur les fonctions anti-lumière bleue. Le stockage de 8 Go n’est pas extensible et la liseuse supporte de nombreux formats ouverts.

En bref, une liseuse simple et sans chichis vendue à un tarif raisonnable.

  • Le grand écran de 8 pouces
  • L'étanchéité
  • Très réactive
Disponible à 289 € sur Boulanger

On termine avec la Kobo Sage qui vient donc chapeauter la gamme de liseuses en remplaçant l’excellente Forma. Elle en conserve notamment le format, avec un écran de 8 pouces. Sa définition est en hausse et atteint donc les 1440 x 1920 points. La dalle E-Ink Carta 1200 est aussi plus réactive, ce qui améliore la réactivité générale. Son design est très proche de celui de la Libra 2 puisqu’on retrouve la poignée à droite dotée de boutons, l’écran est cependant totalement plat. On retrouve également ComfortLight et l’étanchéité.

Kobo Sage
La Kobo Sage et son stylet optionnel

Parmi les autres différences, on note une finition améliorée et surtout la possibilité de prendre des notes. Pour cela, il faudra investir 40 euros dans le stylet optionnel. À l’usage, ce dernier se révèle agréable à utiliser, même si l’on n’atteint toujours pas la fluidité d’une tablette classique.

Cette fonction est d’ailleurs particulièrement énergivore, quelques heures de prise de notes suffisant à vider la batterie. Dommage pour une liseuse dont l’autonomie est normalement l’un des grands points forts.

Si l’on est en présence d’une très bonne tablette, son positionnement tarifaire la réservera toutefois aux plus passionnés, en particulier s’ils souhaitent prendre des notes. Pour la plupart des utilisateurs, une Clara HD ou une Libra 2 seront de meilleurs choix.

À savoir avant d’acheter une liseuse Kobo

Quels sont les avantages des Kobo par rapport aux Kindle ?

Outre les spécificités techniques ou de facteur de forme, les Kobo ont un avantage principal sur les Kindle d’Amazon : la prise en charge des formats Epub. Il sert de standard pour les livres électroniques. Chez Kindle, il faudra les convertir avant de pouvoir les mettre sur la liseuse. Ce n’est pas très compliqué, mais cela oblige à une étape supplémentaire.

Pour finir les Kobo sont une des rares alternatives viables à la Kindle, un vrai plus si vous voulez éviter de nourrir un peu plus le géant de la distribution.

Où acheter ses livres électroniques ?

Le plus simple pour acheter des livres électroniques est de se rendre sur les boutiques Kobo ou Fnac. Elles sont accessibles directement depuis la liseuse si elle est connectée à Internet (via le Wi-Fi). Vous pouvez également y accéder depuis votre ordinateur et les transférer sur la liseuse par la suite. Rappelons que l’on peut trouver de nombreuses œuvres gratuites, tombées dans le domaine public.

Quels sont les formats de livres électroniques pris en charge par les Kobo ?

Les kobo supportent les principaux formats de livres électroniques dont .EPUB et .EPUB 3, ainsi que .PDF, .FlePub, .JPEG, .GIF, .PNG, .BMP et .TIFF ; .TXT, .HTML et .RTF puis enfin .CBZ et .CBR pour les bandes dessinées.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Test du Valve Steam Deck : une preuve de concept
    6 /10

    Valve

    Test du Valve Steam Deck : une preuve de concept

    25 mai 202225/05/2022 • 18:32