Kindle : lequel choisir en fonction de vos besoins en 2020

 

Amazon a su imposer ses Kindle comme les liseuses de référence. Quel est celui qui correspond le plus à besoin, on vous explique tout dans ce guide.

Pionnier de la liseuse, Amazon a réussi à rendre ses Kindle synonymes de la liseuse. Si la marque est largement concurrencée en France par les Kobo, vendues principalement par la Fnac, elle reste leader sur le marché. Les Kindle ont pour elles leur historique, la puissance d’Amazon et aussi un avantage sur le prix, du moins pour le Kindle d’entrée de gamme.

Après nos explications et nos conseils pour choisir votre Kobo, voici nos conseils pour choisir votre Kindle. Si vous ne savez pas vers quelle marque vous diriger, vous pouvez également lire notre sélection des meilleures liseuses, indépendamment de leur marque.

Kindle Paperwhite : notre recommandation

Le Kindle Paperwhite est la liseuse milieu de gamme d’Amazon et elle propose selon nous un très bon rapport prestation/prix. Cela commence par un écran haute définition de 6 pouces, antireflet, et « lisse ». C’est-à-dire qu’il est intégré sur le même plan que le châssis de l’objet. Le Paperwhite possède une résolution de 300 pixels par pouces, les caractères s’afficheront avec autant de finesse que sur un livre papier. C’est mieux pour les yeux.

L’autre avantage du Kindle Paperwhite est la résistance à l’eau IPx8. Vous n’aurez ainsi pas à craindre une chute accidentelle si vous lisez dans votre bain ou au bord de la piscine. En revanche, elle fait l’impasse sur le rétroéclairage à température variable. C’est vraiment dommage, car cette fonctionnalité est bien pratique sur une liseuse. On reparle un peu plus bas.

Il faudra compter sur un rétroéclairage classique, dont on pourra faire varier l’intensité. C’est mieux pour lire dans son lit le soir. La liseuse intègre 8 Go de stockage par défaut, et il existe également une version 32 Go avec ou sans 4G gratuite. La première sera largement suffisante si vous ne lisez que des livres. Si vous êtes friand de mangas, bandes dessinées et autres romans graphiques, l’achat du modèle 32 Go est à considérer. Il faudra alors débourser 30 euros supplémentaires. Le modèle de base est commercialisé à 129 euros « avec offres spéciales ». Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter notre test du Kindle Paperwhite. 

En bref

  • Un écran haute définition de 6 pouces
  • Une liseuse étanche
  •  8 ou 32 Go de stockage

À quel lecteur s’adresse le Kindle Paperwhite ?

  • Le Paperwhite est le Kindle le plus polyvalent. Il conviendra à tous les lecteurs, assidus ou non.

Kindle Oasis : la montée en gamme

Si vous êtes un gros lecteur, et que surtout vous souhaitez un écran plus grand, il faudra vous diriger vers le Kindle Oasis. Cette liseuse se distingue d’abord par son écran de 7 pouces d’une résolution de 300 pixels par pouces. Vous gagnez donc en taille, mais pas en finesse d’affichage. Son facteur de forme change également puisque l’on va retrouver une bordure droite plus large et plus épaisse qui forme une espèce de poignée, et améliore donc la préhension. Cette dernière intègre également deux boutons pour tourner les pages sans avoir besoin de bouger le petit doigt. C’est un vrai plus pour les gros lecteurs.

La montée en gamme se traduit également par un rétroéclairage à température variable, c’est l’unique Kindle à le proposer aujourd’hui alors que toute la gamme de Kobo le possède. S’il est d’ordinaire blanc sur les Kindle, il pourra virer vers le jaune le soir venu avec l’Oasis. C’est comparable à un « mode nuit » que l’on trouve sur les smartphones. Cette fonctionnalité nous semble particulièrement pertinente sur une liseuse qui s’utilise souvent dans son lit avant de se coucher.

Pour le reste, on retrouvera la même configuration que sur le Paperwhite. Cela comprend notamment l’étanchéité ou 8 Go de stockage par défaut, 32 en option avec ou sans 4G également. Il faut aussi noter que la taille de la liseuse implique un poids plus important, mais il reste sous les 200 grammes (188 précisément). Comptez 249 euros pour le modèle de base, sans offres spéciales.

En bref

  • Un écran de 7 pouces
  • Le rétroéclairage à température variable
  • Une « poignée » et des boutons pour une meilleure prise en main

À qui s’adresse le Kindle Oasis ?

  • Aux gros lecteurs
  • À ceux qui veulent un grand écran

Amazon Kindle : la liseuse « pas cher »

 

On termine avec l’entrée de gamme, tenue par l’Amazon Kindle « tout court ». Il s’agit d’une liseuse simple, voire simpliste, qui n’assure que l’essentiel. La lecture se fera sur un écran de 6 pouces, mais sa résolution est limitée à 167 pixels par pouce. L’affichage est donc moins précis. Vous trouverez un rétroéclairage à 4 LED pour lire la nuit venue. Sans surprise, la température n’est pas ajustable et elle ne résiste pas non plus à l’eau.

Cette petite liseuse est livrée avec 4 Go de stockage, cela correspond à 3000 livres environ, c’est suffisant pour la plupart des lecteurs, même si on aurait tout de même apprécié d’avoir 8 Go. Grâce à son écran 6 pouces, son format est également réduit ce qui fait qu’on la transportera un peu partout assez facilement. Comme les autres liseuses, son autonomie est suffisante pour tenir plusieurs jours, voire semaines, en fonction de votre utilisation.

Le plus gros avantage de ce Kindle reste son prix puisqu’il se négocie contre 79 euros avec des offres spéciales et 89 sans. Cela en fait l’une des liseuses les moins chères du marché et donc un très bon point d’entrée pour se mettre à la lecture électronique.

En bref

  • un écran de 6 pouces
  • Rétroéclairé
  • Petit prix

À qui s’adresse le Kindle ?

  • Aux lecteurs irréguliers qui ont besoin d’un appareil de temps en temps
  • À ceux qui veulent une liseuse compacte

Bon à savoir avant d’acheter

Que sont les « offres spéciales » des Kindle ?

Les offres spéciales sont des publicités. Elles s’affichent comme des écrans de veille lorsque la liseuse n’est pas utilisée, et sous forme de bandeau en bas de l’écran d’accueil. Elles ne s’affichent pas pendant la lecture. Peu intrusives, mais tout de même visibles, elles permettent de réduire le prix d’achat du Kindle de 10 euros. Notez que vous pouvez les supprimer après achat, moyennant 20 euros en revanche.

À quoi sert la 4G sur un Kindle ?

Certains modèles de Kindle embarquent de la connectivité 4G en plus du Wi-Fi. Cette dernière est offerte pour tous les usages liés au Kindle comme l’achat de livre ou l’assistance, certains frais peuvent s’appliquer à l’étranger en revanche. Cette option permet de télécharger des livres en déplacement, mais en pratique les cas où vous en aurez réellement besoin sont rares. C’est d’autant plus vrai que le mode modem est disponible sur tous les smartphones modernes. Nous déconseillons donc cette option, trop cher pour ce que cela apporte au quotidien.

Amazon Prime et Kindle, quels sont les avantages ?

Si vous êtes client Amazon Prime, vous avez accès à Prime Reading. Cela permet « d’emprunter » un livre gratuitement tous les mois, et ce sans date limite de retour. En revanche, un seul livre peut être emprunté en même temps.

Quels sont les formats pris en charge par les Kindle ?

Les Kindle prennent en charge les formats suivants : .AZW3 et .AZW ainsi que les .TXT, .PDF, .MOBI non protégé, .PRC natif, .HTML, .DOC et .DOCX, .JPEG, .GIF, .PNG et .BMP convertis. Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas les standards EPUB et EPUB3 contrairement aux Kobo. Vous pouvez cependant convertir ces derniers pour les lire sur votre Kindle avec des logiciels. Le plus connu est Calibre.

Kindle, c’est masculin ou féminin ?

Long débat qu’est celui du genre de Kindle. Si l’on a naturellement tendance à utiliser le féminin pour « la liseuse Kindle », Amazon emploie le masculin, nous avons donc choisi de lui emboîter le pas.

Les derniers articles