Snapdragon 768G : plus de puissance pour votre futur smartphone milieu de gamme

Et pour résister face à MediaTek

 

Qualcomm a officialisé le Snapdragon 768G, un nouveau SoC orienté gaming pour les smartphones milieu de gamme. Il s'agit là d'une version améliorée du SD765G présenté en 2019.

Qualcomm Snapdragon 758G

Qualcomm dévoile le Snapdragon 768G

Le nom de Qualcomm évoque surtout des puces très haut de gamme équipant les smartphones les plus sophistiqués. Toutefois, la firme de San Diego tient aussi à consolider sa présence sur un segment un peu moins haut de gamme. À cet effet, l’entreprise a présenté un nouveau SoC : le Snapdragon 768G.

Pour rappel, fin 2019, nous découvrions le Snapdragon 765G qui était lui-même une version améliorée du SD765 pour offrir de meilleures performances en jeu. Eh bien, le nouveau Snapdragon 768G est une version améliorée du SD765G et toujours orientée sur l’expérience gaming comme en témoigne la lettre G en suffixe.

CPU et GPU boostés

Le Snapdragon 768G est basé sur la même architecture que le Snapdragon 765G. Cela va permettre aux constructeurs de faire la transition facilement sur leurs futurs smartphones milieu de gamme afin de leur apporter une fiche technique un peu plus robuste que les modèles du début d’année 2020.

On reste aussi sur une gravure en 7 nanomètres, mais le CPU Kyro 475 est boosté pour monter jusqu’à 2,8 GHz contre 2,4 GHz sur le SD765G. Ce n’est pas tout, Qualcomm promet aussi une amélioration de 15 % sur les performances du GPU Adreno 620. En outre, il faut aussi compter sur une compatibilité avec le Bluetooth 5.2 contre du Bluetooth 5.0 sur la génération précédente.

Rendez-vous chez Xiaomi

Pour la 5G, on retrouve le modem Snapdragon X52 qui fonctionne même avec les ondes millimétriques. Le premier smartphone à profiter de ce Snapdragon 768G devrait être le Xiaomi Redmi K30 5G « Speed Edition ». Celui-ci devrait embarquer, notamment, un écran 120 Hz et un capteur photo principal de 64 mégapixels.

Précisons aussi que MediaTek concurrence toujours plus ardemment Qualcomm sur ce segment. L’entreprise taïwanaise a d’ailleurs récemment présenté son Helio G85, successeur de son très convaincant Helio G80. Cette nouvelle puce est d’ailleurs déjà embarquée par le Redmi Note 9.

Les derniers articles