Samsung songe à utiliser les lignes de la main pour aider l’utilisateur à se rappeler de son mot de passe de déverrouillage.

Aujourd’hui, il y a plein de manières de déverrouiller un smartphone, entre les mots de passe, les codes à chiffres, les schémas, les scanners d’iris, la reconnaissance faciale et le Face ID de l’iPhone X, qui diffère un peu. On a donc déjà droit à un large éventail de méthodes plus ou moins différentes.

Mais Samsung se creuse la tête pour diversifier ces techniques. En témoigne un brevet déposé par le fabricant en Corée du Sud repéré par le site néerlandophone Galaxy Club. Le document décrit une technologie capable de repérer les lignes qui dessine la paume de la main afin de savoir si la personne qui tient le téléphone est bel et bien son propriétaire. Lesdites lignes varient en effet beaucoup d’une personne à l’autre — un peu comme les empreintes digitales.

Cependant, Samsung ne veut pas utiliser cette méthode pour vraiment déverrouiller le smartphone ; l’objectif, tel qu’il est explicité dans ce brevet, est un peu plus nuancé. En fait, le but est d’aider l’utilisateur s’il a oublié son mot de passe. Concrètement, ce dernier n’aura qu’à lever la paume de sa main face à son appareil et des indices vont apparaitre à l’écran afin qu’il puisse se rappeler comment déverrouiller son téléphone.

Pour qu’ils ne soient pas facilement lisibles pour une personne située à proximité, les indices s’affichent en épousant le tracé des lignes de la main comme on peut le voir sur l’image ci-dessous :

Personnellement, ça me fait un peu penser à un captcha.

Rien ne permet d’affirmer si une telle méthode sera un jour mise en place par Samsung – et à l’heure actuelle on serait plus enclin à croire que cela ne sera jamais le cas. Néanmoins, l’entreprise a le mérite d’explorer des pistes pour faire évoluer nos usages.

Rappelons que Samsung se concentre essentiellement sur l’intégration d’un lecteur d’empreintes sous l’écran. Cette innovation devrait voir le jour avec le Galaxy Note 9.