Samsung a dévoilé une nouvelle puce, l’Exynos 7872, pour les smartphones milieu de gamme.

Après la présentation de l’Exynos 9810 qui devrait intégrer le Galaxy S9, Samsung continue de renouveler ses puces pour smartphone avec l’Exynos 7872, qui vise le milieu de gamme.

Performances en hausse

Ce nouveau SoC, déjà utilisé sur le Meizu M6S tout juste dévoilé, est fabriqué en 14 nm FinFET. Son processeur utilise 6 coeurs : 2 coeurs Cortex A73 cadencé à 2 GHz et 4 coeurs Cortex A53 cadencé à 1,6 GHz. La puce graphique est une ARM Mali-G71 MP1. Samsung annonce que cette puce sera deux fois plus performante que la précédente génération dans les tâches demandant un seul cœur.

Une définition d’affichage limitée

La caractéristique un peu curieuse de cette nouvelle puce est la limitation de sa définition d’affichage à 1920 x 1200 pixels. Cela signifie que le SoC ne pourra pas être intégré aux smartphones avec des écrans 18:9 d’une définition de 2160 x 1080 pixels.

Cela devrait probablement limiter l’usage de ce SoC à des appareils milieu de gamme.

Les autres caractéristiques

Si l’Exynos 7872 prend bien en charge le Bluetooth 5.0, la dernière version en date, il se limite à un support du Wi-Fi 802.11 a/b/g/n sur les deux bandes de fréquences (2,4 et 5 GHz), alors que de plus en plus de smartphones sont compatibles avec le Wi-Fi 802.11 ac.

Le stockage se limitera aux technologies eMMC 5.1 et aux cartes SDXC, l’Exynos 7872 n’est donc pas compatible avec la mémoire UFS, plus moderne. Enfin, la puce prend en charge l’encodage et le décodage natif des vidéos Full HD à 120 images par seconde en HEVC (H.265), H.264 et VP8.