Des sources livrent plusieurs informations sur le smartphone pliable en préparation chez Samsung. On apprend notamment que le téléphone profitera d’une version spéciale d’Android adaptée à ce format particulier.

Samsung travaille sur un smartphone pliable depuis plusieurs années maintenant. Mais récemment, l’engouement autour de ce projet s’est fait plus ressentir après les déclarations du patron de la division mobile laissant entendre que le fameux téléphone pourrait être dévoilé en novembre, lors d’une conférence pour les développeurs à San Francisco.

Notons également que la marque a posté un tweet très récemment teasant une annonce de cet acabit. Or, des sources bien informées de Bloomberg ont révélé que le constructeur n’aurait pas encore totalement fini le prototype — baptisé « Winner » — de ce smartphone pliable. Le leader de la téléphonie mobile hésiterait notamment entre deux options : faut-il faire plier l’appareil sur un axe vertical ou horizontal ?

Version spéciale d’Android

Toujours selon les sources de Bloomberg, cette importante problématique pourrait empêcher une vraie présentation du smartphone pliable au mois de novembre. Toutefois, elles précisent qu’une équipe d’ingénieurs prévoit d’accompagner DJ Koh — le patron de Samsung Mobile — à la conférence pour présenter un rendu visuel détaillé du concept, les fonctionnalités de l’appareil et l’interface utilisateur. Une demi-présentation en somme.

À ce sujet, l’article de Bloomberg affirme aussi que Samsung et Google travaillent de concert pour concevoir une version spéciale d’Android, adaptée à cet appareil au format si particulier. Malheureusement, tant que les ingénieurs n’auront pas décidé de comment le smartphone doit se plier, l’interface ne pourra pas être finalisée. Son organisation et son esthétique dépendent grandement de ce choix.

Rendez-vous en 2019

Il sera toutefois intéressant de voir le fonctionnement d’Android sur un écran flexible et surtout d’observer quelles concessions l’OS devra faire ou quels avantages il pourra en tirer. Au-delà de cela, les sources signalent que le prototype du smartphone pliable pèse plus de 200 grammes et qu’il a passé avec succès les tests de résistance (200 000 cycles de pliage).

Une commercialisation ne semble pas plausible avant le deuxième trimestre de 2019. Précisons aussi que Bloomberg a dévoilé, dans ce même papier, quelques informations au sujet des trois Samsung Galaxy S10 en préparation.