De premiers tests confrontent le nouveau processeur du Samsung Galaxy S10 au Snapdragon 855 qui équipera beaucoup de concurrents en 2019, comme le Xiaomi Mi 9 ou le OnePlus 7.

Le Xiaomi Mi 9, crédit GSM Arena

Avec la présentation du Xiaomi Mi 9, puis du Samsung Galaxy S10, c’est une toute nouvelle génération de smartphone haut de gamme qui arrive sur le marché. Le Mi 9 est en effet l’un des premiers à intégrer le Snapdragon 855, alors que le Galaxy S10 est le premier à utiliser la puce Exynos 9820.

L’occasion parfaite pour commencer à tester les performances de cette nouvelle génération de puces, gravées en 7 nm.

C’est d’autant plus intéressant que le Snapdragon 855 devrait être massivement utilisé par l’industrie, à l’image du Snapdragon 845 en 2018. Les prochains smartphones de OnePlus, Oppo, Google ou encore Sony devraient utiliser ce SoC.

L’iPhone continue de dominer les performances

Le site GSM Arena a pu faire passer au Xiaomi Mi 9 et au Galaxy S10 une série de tests de performance. Cela permet d’avoir une première idée de leur niveau de performance, en attendant des tests pratiques plus longs, notamment en jeu.

Le premier test se déroule sur GeekBench 4.1, avec l’utilisation d’un seul cœur, puis de tous les cœurs de la puce.

Dans ce premier test, on remarque l’avance prise par Samsung avec son Exynos 9820 face à la concurrence sur Android. Avec un score de 4493 points, Samsung se rapproche des performances de l’Apple A12 Bionic que l’on retrouve dans l’iPhone XS Max. Grâce à sa plus faible définition d’écran, l’iPhone XR reste premier du classement.

Le Snapdragon 855 du Xiaomi Mi 9 dépasse de justesse les performances du Kirin 980, utilisé par Huawei sur le Mate 20 Pro. Il n’arrive pas à rattraper le travail de Samsung, même sur le Galaxy S9+ de début 2018.

Le test avec plusieurs cœurs redonne l’avantage au Snapdragon 855 sur GeekBench, qui passe en tête de l’écosystème Android. Apple reste le premier du classement. Avec 10521 points, contre 11181 pour son concurrent direct, on ne peut pas dire que le Galaxy S10 soit éclipsé par Qualcomm et Xiaomi.

La série de tests AnTuTu 7 place cette fois le Mi 9 en tête du classement. Ici, l’iPhone, le Mi 9 et le Galaxy S10+ se placent dans un mouchoir de poche, avec une belle marge d’avance sur la génération précédente, et les smartphones Huawei.

Quelle utilité en pratique ?

Les smartphones utilisant le Snapdragon 845 sont-ils devenus lents dans la nuit ? Non pas forcément. On peut applaudir l’augmentation des performances de nos smartphones, mais force est de constater qu’aujourd’hui le gain de performance a dépassé les besoins de la majorité des utilisateurs.

Ce surplus de performance ouvre toutefois la voie à des jeux vidéo toujours plus gourmands, et proche des jeux de console classique. Il permet également d’imaginer des applications métiers plus demandeuses, et de créer de nouveaux formats d’appareils, notamment des smartphones pouvant se déplier en tablette, voir même se transformer en ordinateur.