Sans surprise, le Samsung Galaxy S21 Ultra est une plaie à réparer

iFixit a encore sévi !

 

Quelques modifications internes, mais aucune qui change la donne. Avec son nouveau Galaxy S21 Ultra, Samsung démontre une nouvelle fois qu'il ne fait pas assez d'efforts pour améliorer le potentiel de réparabilité de ses flagships.

Samsung Galaxy S21 Ultra dos couché

Le Samsung Galaxy S21 Ultra est malheureusement tout aussi pénible à réparer que son prédécesseur // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Samsung a fait progresser son Galaxy S21 Ultra sur bien des points par rapport au modèle précédent, mais sans faire avancer le Schmilblick en matière de réparabilité. C’est ce qui ressort du démontage complet de l’engin réalisé par les Américains d’iFixit. Le site spécialisé dans les tutoriels de réparation d’appareils électroniques (mais aussi la vente d’outils, de pièces et de kits de réparation), fait bien état de quelques modifications internes, comme l’ajout d’une bobine de charge par induction plus efficace ou encore le remplacement du lecteur d’empreintes sous l’écran par un capteur 77 % plus grand.

Les emplacements du moteur de vibration et du lecteur de carte SIM ont aussi été intervertis, mais c’est à peu près tout. En d’autres termes : rien qui ne permette de démonter plus facilement le smartphone ou de remplacer ses principaux composants dans de meilleures conditions.

Le seul atout du S21 Ultra ? Il mise sur des vis standard…

Comme l’année dernière, Samsung utilise des vis Philips (cruciformes) pour fixer les différentes pièces de son flagship. Toutes les vis utilisées sont par ailleurs de tailles et longueur identiques, mais il s’agit selon les techniciens d’iFixit du seul véritable atout du S21 Ultra. Pour le reste, l’appareil fait massivement usage de colle pour maintenir la batterie en place, mais aussi l’écran et le panneau arrière. Le S21 Ultra profite pourtant de composants modulaires, mais leur câblage partiellement non modulaire fait mauvaise impression. Bilan : iFixit lui attribue la sévère note de 3/10 en indice de réparabilité.

Source : iFixit

Comme l’indique Android Authority, si la question des réparations est un facteur déterminant pour vous, le Galaxy S21 « classique » est mieux positionné en la matière. Ce dernier utilise en effet de nombreux composants modulaires pouvant être remplacés assez facilement et mise sur un panneau arrière en polycarbonate nettement moins fragile.

Notons quand même que Samsung arrive derrière son principal concurrent sur le terrain de la réparabilité. L’iPhone 12 Pro Max a obtenu pour sa part 6/10 sur iFixit, grâce des composants majoritairement modulaires, un écran et une batterie faciles d’accès, ou encore des systèmes de fixations réutilisables.

Cela démontre une nouvelle fois le décalage qu’il peut y avoir entre la note de réparation « maison » d’iFixit et l’indice de réparabilité français. Ce dernier monte en effet à 8,2/10 pour le Galaxy S21 Ultra.

Les derniers articles