Test du Samsung Smart Monitor M7 32 : TV et écran PC à la fois

Écrans PC • 2020

Points positifs du Samsung Smart Monitor M7 32
  • La télécommande pratique et ergonomique
  • Haut-parleur intégré
  • Compatible AirPlay 2, Dex et connexion sans-fil Windows
  • L'écosystème Tizen (Netflix, Disney+, Amazon, Apple TV...)
  • Le port USB-C universel (entrée vidéo, hub usb et charge 65W)
Points négatifs du Samsung Smart Monitor M7 32
  • Design minimaliste peu ergonomique
  • Colorimétrie qui laisse à désirer
  • Un input lag élevé
 

Introduction

Le Samsung Smart Monitor M7 32 veut jouer sur deux tableaux : écran pour PC bureautique et petit téléviseur d'appoint. On a testé cet hybride plutôt intéressant.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Avec le Smart Monitor, Samsung nous propose un écran de PC d’un nouveau genre. À mi-chemin entre téléviseur et écran de PC classique, cet écran Samsung se veut connecté et « intéligent ». Voyons ça de plus près.

Fiche technique du Samsung Smart Monitor M7 32

Modèle Samsung Smart Monitor M7
Technologie LCD
Écran incurvé Non
Taille d'écran 32 pouces
Facteur de forme 16:9
Définition 3840 x 2160 pixels
Fréquence d'affichage 60 Hz
Temps de réponse (gris à gris) 8 ms
Luminosité maximale 250 cd/m²
Ports HDMI 2
Connecteur USB-C 1
Haut-parleurs Oui
USB Oui
Poids 6.5 kilogrammes
Dimensions 51,7 x 71,61 cm
Prix 369 €
Fiche produit

Ce test a été effectué à partir d’un exemplaire prêté par la marque.

Un design qui va à l’essentiel

Le Samsung Smart Monitor M7 32 reprend le design d’un écran de PC bureautique classique et basique. On a une grande dalle de 32 pouces 16/9 avec des bordures plutôt fines, un pied à visser et attacher, et c’est à peu près tout.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Pas de LED, pas de dalle incurvé ou d’excentricité dans le design et surtout pas de pied ergonomique. L’écran aura une position fixe et il ne sera pas possible de le faire pivoter par exemple ou d’en changer la hauteur. On se contentera de pouvoir légèrement modifier l’inclinaison de l’écran. Heureusement, une compatibilité VESA est proposée si l’on souhaite utiliser un pied alternatif.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Si l’on fait court sur cette partie design, c’est surtout parce que Samsung est allé à l’essentiel, et qu’il n’y a donc pas grand-chose à commenter. On pourra tout de même évoquer ce petit arceau en caoutchouc au niveau du pied qui permet de gérer les câbles.

Un petit mot tout de même sur la base du pied : c’est un rectangle complètement plat. Oui, c’est un peu bête à dire, mais c’est assez pratique puisque d’une part le pied reste relativement compact sur un bureau, et d’autre part, il sera possible de poser des choses dessus comme ses clés ou un casque par exemple.

Connectiques et connexion sans fil

C’est à travers sa connectique que l’on commence à percevoir le design moderne de ce Samsung Smart Monitor. À l’usage, on a l’impression que Samsung est reparti d’une page blanche pour créer ce moniteur en réfléchissant aux besoins et usages d’aujourd’hui.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Du côté de la connectique, cela donne une alimentation intégrée (pas de bloc au niveau de vos pieds ou qui traine sur le bureau), un hub USB 2.0 (trois ports Type-A) et deux ports HDMI 2.0. On ne trouve donc pas de port VGA, DVI ou DisplayPort utilisé habituellement sur PC, mais on a la place un port USB-C. Ce dernier permet avec un seul câble d’alimenter votre PC portable (jusqu’à 65W), de gérer le hub USB et de transmettre la vidéo. Vous n’avez donc qu’un seul câble à brancher à votre PC portable, pour le faire passer en usage sédentaire avec tous vos périphériques. Plutôt pratique.

Par ailleurs, le Samsung Smart Monitor a aussi la bonne idée de proposer des connexions sans-fil avec du Wi-Fi 5 ac, du Bluetooth 4.2 et une compatibilité avec Apple AirPlay 2 et Samsung Dex. On en serait presque à regretter l’absence du Google Cast dans cette liste, mais ne boudons pas notre plaisir. On va y revenir, ces connexions sans-fil sont essentiel pour le confort d’utilisation que peut offrir ce produit.

Un téléviseur ou presque

Le Smart Monitor est un produit unique en son genre grâce à une intégration de plusieurs éléments qui en font presque un téléviseur. C’est exactement le genre de produit que j’aurais aimé avoir quand j’étais étudiant. Pas de tuner TV TNT ici, mais un logiciel Tizen intégré et qui rappelle ce que Samsung propose sur ses téléviseurs.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

L’interface apparait en bas de l’écran et propose une navigation horizontale. Le point un peu déstabilisant est qu’il n’y a aucun écran d’accueil depuis lequel on pourrait choisir entre des applications, des sources vidéos ou des paramètres. Tout se passe par ce bandeau horizontal qui n’occupe qu’une partie de l’écran, en overlay par-dessus le contenu que vous regardiez jusque-là.

Les grands services de musique, TV et SVOD sont là

On connecte d’abord le moniteur au réseau Wi-Fi en quelques clics sur la télécommande. On peut alors accéder à une suite d’application avec notamment YouTube, Disney+, Molotov, MyCanal, RMC Sport, Prime Video, Apple TV ou encore Netflix. La configuration se fait avec la télécommande, et on peut ainsi profiter de tous ces services sans aucun appareil externe connecté à l’écran, comme avec un téléviseur classique.

L’écran intègre Tizen et ses applications

L’écran intègre Tizen et ses applications // Source : Samsung

La boutique d’applications de Samsung Tizen permet d’installer d’autres services comme Plex, OCS, Spotify ou Arte, mais le catalogue reste assez maigre sorti des grands services très connus. On est loin du Google Play Store sur Android TV.

Office 365, Air Play et Samsung Dex

Ce n’est pas tout, le moniteur intègre aussi plusieurs solutions de connexion sans-fil pour les smartphones et les PC. Réunies dans un menu « Remote Access by Knox », ces connexions s’adressent plutôt aux professionnels et passent par Samsung Dex, pour les smartphones de la marque ou Office 365, si votre entreprise utilise l’écosystème Microsoft. On peut aussi utiliser la fonction partage d’écran avec le système de connexion de Windows 10, si le PC et l’écran sont connectés au même réseau local.

La connexion sans fil depuis un PC sous Windows 10

La connexion sans fil depuis un PC sous Windows 10

En deux clics, Windows 10 peut détecter l’écran et s’y connecter facilement. Si on veut mettre les mains dans le cambouis, l’écran gère aussi les connexions de bureau à distance RDP et VNC.

On peut également ajouter une compatibilité Apple Air Play 2 ce qui signifie qu’il sera possible de facilement connecter un produit Apple, un iPhone, un iPad ou un Mac avec l’écran à distance en quelques clics. Pratique pour utiliser les haut-parleurs et évidemment l’écran et profiter du contenu dans de meilleures conditions.

La télécommande

L’un des points forts de cet écran est d’être fourni avec une télécommande. Heureusement, car le moniteur ne propose qu’un seul bouton d’alimentation et aucun bouton de configuration. Tout ce passe avec cette télécommande infrarouge.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Elle est plutôt ergonomique est facile à utiliser avec sa forme légèrement incurvée pour mieux épouser la paume de la main. Tous les boutons sont physiques, un bon point pour garantir ce retour physique satisfaisant au clic. De haut en bas, on retrouve le bouton d’alimentation, quelques boutons de configuration rapide (télétexte, micro, mode image), un bouton circulaire de navigation, des boutons de navigation (retour, accueil et lecture), le réglage du programme ou du volume et des raccourcis rapides vers le navigateur, Amazon Prime et Netflix.

La télécommande aurait pu gagner à aller davantage à l’essentiel, mais au moins on retrouve facilement l’accès aux options les plus intéressantes et tout est assez espacé pour rester agréable à utiliser.

Des soucis de lisibilité

Ce Samsung Smart Monitor M7 reste avant tout un écran, et il faut donc en évaluer la qualité de l’image. Nous l’avons passé au crible de notre sonde avec le logiciel Calman Ultimate.

La dalle VA de Samsung offre une luminosité maximale de 240 cd/m² ce qui reste assez bas pour un moniteur, même sédentaire. Certes comparé à un PC portable, on risque moins de le prendre avec nous au soleil, mais dans un environnement assez lumineux, j’ai trouvé que l’écran pouvait parfois manquer de lisibilité. Le contraste de 2308:1 est en revanche plutôt pour un écran de ce calibre.

Test du Samsung Smart Monitor M7 32 : TV et écran PC à la fois

Côté colorimétrie, on relève une température des blancs à 7336K ce qui est très froid (on attend 6500K, la température de la lumière blanche du soleil). La dalle couvre 99 % du spectre sRGB pour 66 % du spectre DCI-P3 avec un deltaE moyen de 6,68 et de 11 au maximum. Tout cela nous dit que cet écran ne conviendra pas aux créatifs qui recherchent la précision dans leurs images.

Avec ses 60 Hz comme taux de rafraichissement, son environnement logiciel et sa connectique HDMI, il ne devrait également pas convenir aux joueurs en recherche de performances. Nous n’avons pas pu le mesurer, mais j’ai noté un input lag plutôt élevé sur ce moniteur.

Des haut-parleurs qui font le job

Pour remplir son contrat d’hybride entre téléviseur et moniteur, le Smart Monitor de Samsung intègre deux haut-parleurs assez basiques. N’imaginez évidemment pas avoir une expérience Hifi ou Home cinéma à la maison avec ce type de produit. Mais pour une petite pièce et pour un usage mêlant un peu de jeu vidéo, des vidéos à regarder sur YouTube et de la musique occasionnellement, cet écran remplit parfaitement son objectif.

On pourrait se montrer difficile, dire que son produit manque par exemple totalement de grave, mais ce serait oublier la cible du produit à mon sens. On est sur un moniteur qui se veut très simple à utiliser et très grand public, pour remplacer facilement et à moindres frais un téléviseur et un écran de PC tout à la fois.

Prix et disponibilité du Samsung Smart Monitor M7 32

Le Samsung Smart Monitor M7 32 pouces est commercialisé à 399 euros en France. La marque commercialise aussi une déclinaison Samsung Smart Monitor M5 plus accessibles en 27 pouces ou 32 pouces avec une définition Full HD. Le prix de vente descend à 269 euros pour la version 27 pouces Full HD et 299 euros pour celle de 32 pouces.

Le prix peut paraître élevé pour un produit qui n’a ni les capacités de concurrencer les écrans gaming à ce prix ni les écrans destinés aux professionnels, mais il peut se justifier par la polyvalence du produit. Il existe peu d’écrans sur le marché sur cette taille et ce tarif qui offrent une connectique sans-fil, une télécommande et des services intégrés.

Note finale du test
7 /10
Le Smart Monitor de Samsung est une excellente idée. Nombreux sont les foyers qui se passent d'un véritable téléviseur, notamment chez les étudiants et qui utilisent d'ores et déjà leur écran d'ordinateur comme écran du salon. C'est ce public que Samsung vise. La marque vient apporter le meilleur du téléviseur en gardant l'esprit d'un écran de PC. Avec ses applications intégrées et sa télécommande, on retrouve les usages d'aujourd'hui d'un téléviseur : Molotov, Netflix, et l'accès aux autres services du genre. La mention « smart » n'est pas démérité, avec ses capacités à changer de source automatiquement ou à accepter une connexion sans-fil de nos smartphones et PC. On a vraiment un produit moderne et bien pensé.

Toutes ces fonctions ont malheureusement un prix. Celui d'avoir un écran qui reste bloqué à 60 Hz ce qui ne conviendra pas aux gamers les plus exigeants en performances. Celui aussi d'un écran dont la colorimétrie pourrait être mieux travaillée et qui ne conviendra pas aux créateurs de contenu.

Si vous n'êtes dans aucune de ces catégories et que vous cherchez un écran simple à utiliser et surtout très pratique, capable de remplacer un téléviseur, le Smart Monitor M7 est alors un excellent choix. C'est le moniteur grand public par excellence.

Points positifs du Samsung Smart Monitor M7 32

  • La télécommande pratique et ergonomique

  • Haut-parleur intégré

  • Compatible AirPlay 2, Dex et connexion sans-fil Windows

  • L'écosystème Tizen (Netflix, Disney+, Amazon, Apple TV...)

  • Le port USB-C universel (entrée vidéo, hub usb et charge 65W)

Points négatifs du Samsung Smart Monitor M7 32

  • Design minimaliste peu ergonomique

  • Colorimétrie qui laisse à désirer

  • Un input lag élevé

Les derniers articles