Leader sur les appareil hybrides, Sony arrête les frais sur les reflex

 

Alors que le marché des reflex coule, Sony a décidé de quitter le navire, fort de sa position de leader sur le secteur des appareils photo hybrides.

Dans le domaine de la photo, Sony est particulièrement réputé pour ses appareils photo compacts experts, la fameuse gamme Sony RX100, mais aussi et surtout pour ses appareils hybrides plein format, les Sony Alpha. Néanmoins, avant de se lancer sur ce marché, le constructeur japonais proposait des appareils photo reflex. Le constructeur semble cependant avoir arrêté les frais sur ce marché.

Comme le rapporte le site SonyAlpha Rumors, Sony ne propose plus aucun appareil de la monture A sur son site Internet. Qu’il s’agisse du Sony A68, du Sony A99 III ou du Sony A77 II, ces trois appareils photo ont disparu des références du constructeur et sont désormais indiqués comme « indisponibles ». Sur le site français de Sony, une mention « votre sélection est actuellement indisponible » apparaît sur la fiche produit des trois appareils, invitant à « essayer un autre modèle ou [se] renseigner auprès de [son] magasins ».

Sony largement leader sur le marché des hybrides

Sony n’a jamais été un ténor du marché des appareils photo reflex. D’ailleurs, le constructeur japonais a toujours utilisé une formule différente de celle de ses concurrents pour le système de miroir intégré à ses boîtiers. Ainsi, contrairement à un véritable reflex, Sony ne proposait pas de viseur optique, mais de simples viseurs électroniques — des écrans, donc — ainsi qu’un miroir semi-transparent. Le dernier boîtier reflex de Sony a d’ailleurs été lancé il y a désormais cinq ans, en 2016, à une époque où les appareils photo hybrides avaient déjà pris leur essor.

Le Sony A7C

Le Sony A7C // Source : Olivier Gonin pour Frandroid

Surtout, cet abandon des reflex de la part de Sony ne vient pas de nulle part. Le constructeur japonais est largement leader sur le marché des autres appareils photo à objectif interchangeables, les appareils hybrides. Comme le rapporte l’institut Techno System Research, Sony a ainsi fabriqué 1,15 million d’appareils photo hybrides en 2020 contre 1,05 million pour Canon et 250 000 unités pour Nikon. Les autres constructeurs se partageaient quant à eux les 810 000 appareils restants.

Des appareils reflex qui se vendent de moins en moins

Surtout, alors que Sony survole le marché des appareils photo hybrides, celui des appareils reflex n’a de cesse de s’effondrer. En 2019, il se vendait encore davantage de reflex que d’appareils photo hybrides avec 4,72 millions d’unités, contre 3,94 millions d’hybrides. La tendance s’est néanmoins inversée l’an dernier comme l’indique encore une fois l’institut Techno System Research. Ce sont en effet 3,26 millions d’appareils hybrides qui ont été produits en 2020, contre seulement 2,39 millions de reflex. Même Nikon semble vouloir délaisser les appareils reflex premier prix, concurrencés par les modèles hybrides.

Des chiffres qui expliquent le choix de Sony de dire adieu au marché des appareils photo reflex. Déjà roi sur les hybrides, le constructeur japonais quitte le navire des reflex avant que celui-ci ne s’effondre.

De tous les composants d’un appareil photographique, le capteur photo est sans conteste celui qui semble le plus magique. Mais, n’en déplaise aux envolées lyriques des services marketing, avoir le plus grand, le plus défini,…
Lire la suite

Les derniers articles