VanMoof : la marque historique de vélos électriques serait en grand danger

 

Selon le quotidien financier FD, VanMoof vendrait ses vélos électriques à perte. Ce qui pose logiquement de nombreuses questions quant à l’avenir de la marque néerlandaise.

VanMoof
Source : VanMoof

VanMoof est-il en train de traverser le pire cycle de son histoire ? Fort d’une expérience de 15 ans, le constructeur fait partie des pionniers en matière de vélos électriques connectés. Sauf que les derniers éléments mis en lumière par le quotidien financier Het Financieele Dagblad (FD) ne laissent rien augurer de bon pour la suite.

Selon les calculs du journal néerlandais, VanMoof vendrait tout bonnement à perte. En clair, un vélo électrique écoulé ne lui permettrait pas de couvrir l’ensemble des coûts liés. Au total, la perte de marge brute aurait atteint la coquette somme de 11,9 millions d’euros, en se basant sur les chiffres de vente de 2021.

Succession d’événements

L’année d’avant, en 2020 donc, cette perte d’exploitation aurait été de 6,7 millions d’euros. En clair : cela va de mal en pis. Pour expliquer ces chiffres, le journal FD cible une principale problématique : le remplacement de pièces sous garantie, qui aurait coûté au fabricant la bagatelle de 8 millions d’euros.

Cela veut surtout dire que lesdites pièces étaient défectueuses et manquaient donc de fiabilité sur le long terme. Nous ne disposons pas de détail sur la nature précise des pièces remplacées. Outre ses problèmes de qualité et ses difficultés à joindre les deux bouts pour vendre de manière rentable, VanMoof subit la loi de la crise.

VanMoof
Les VanMoof S5 et VanMoof A5 // Source : VanMoof

Depuis 2020, des problèmes liés à la chaîne d’approvisionnement mondiale frappent tous les secteurs, dont celui des vélos et vélos électriques. Cowboy en a fait les frais, VanMoof aussi. C’est d’ailleurs cette raison qui a été avancée en octobre 2022 pour justifier le retard d’un an de son tout premier speedbike, le VanMoof V.

Par ailleurs, les VanMoof S5 et A5 se font toujours attendre, eux qui avaient fait l’objet d’une officialisation en avril 2022. Frandroid avait même eu l’opportunité de les prendre en main à Amsterdam, alors qu’ils étaient encore sous forme de prototype. À l’époque, le groupe tablait sur une sortie en juillet 2022. Depuis, c’est le calme plat.

Beaucoup de questions

Forcément, de nombreuses questions demeurent quant à l’avenir de VanMoof, malgré une levée de fonds de 128 millions d’euros réalisée en septembre 2021. Mais entre les coûts liés à la recherche et au développement, à la production, au service après-vente et au remplacement de pièces, l’argent peut vite être dépensé.

En cas d’arrêt d’activités, quel serait le sort des actuels clients en cas de pépins techniques ou logiciels ? Le suivi logiciel, justement, pourrait tout bonnement être laissé à l’abandon, sans aucune nouvelle mise à jour. Ce serait aussi un coup de théâtre si une jeune pousse depuis devenue grande se retirait du milieu, VanMoof étant considéré comme un acteur historique.

C’est tout de même VanMoof qui a en partie démocratisé les VAE connectés urbains, avec un design minimaliste et dépouillé.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.