Fin de la Volkswagen e-Golf : la compacte électrique laisse sa place à l’ID.3

 

Le constructeur allemand Volkswagen a officiellement mis un terme à la production de sa compacte électrique e-Golf, six ans après son lancement. L’usine de Dresde, dans laquelle elle était fabriquée, va subir quelques derniers aménagements pour assurer l’assemblage de la Volkswagen ID.3.

volkswagen e-golf

Une petite page qui se tourne dans l’histoire électrique de Volkswagen. La firme d’outre-Rhin a officiellement stoppé la production de sa e-Golf le mercredi 23 décembre 2020, a-t-elle annoncé dans un communiqué de presse. Cette compacte électrique a été produite dans deux usines différentes : à Wolfsburg (où trône le siège du groupe) depuis 2014 et Dresde (la Transparent Factory) depuis mars 2017.

Près de 150 000 modèles produits

Au total, 145 561 modèles ont été fabriqués, dont 50 401 dans la Transparent Factory. La Volkswagen e-Golf a rencontré un franc succès dans deux marchés européens spécifiques : son pays natal, l’Allemagne, et la Norvège. Mais l’heure est aux changements et à la modernisation du catalogue électrique du fabricant, dont la Volkswagen ID.3 prend désormais le relais.

End of Production / Produktionsende vom E-Golf am 17.12.2020 in Glaeserne Manufaktur von Volkswagen in Dresden . Foto: Oliver Killig

End of Production / Produktionsende vom E-Golf am 17.12.2020 in Glaeserne Manufaktur von Volkswagen in Dresden . Foto: Oliver Killig

La Transparent Factory va subir trois semaines de travaux en janvier 2021 pour répondre aux exigences de la plateforme MEB, qui profite à l’ID.3. Les prochains ajustements concernent le système sur lequel repose le toit panoramique, le cockpit et les systèmes d’assise, rendant les chaînes d’assemblage totalement opérationnelles pour la fin du mois.

Cap sur l’ID.3

D’après les chiffres communiqués par Volkswagen, plus de 28 000 modèles ID.3 ont déjà été remis sur le marché européen depuis son lancement en septembre. En France, la nouvelle compacte allemande a enregistré un démarrage décent, avec 616, 524 et 497 immatriculations en septembre, octobre et novembre, respectivement. Avec l’usine de Zwickau, l’ID.3, est désormais produite dans deux sites.

Moteur plus petit, absence de boîte de vitesses, batteries garanties plusieurs années, plaquettes de freins moins utilisées… Voici pourquoi les voitures électriques n’ont pas besoin d’autant d’entretien que les véhicules thermiques.
Lire la suite

Les derniers articles