Tout au long de l’année 2018, les smartphones commercialisés par Xiaomi ont déçu, car incompatibles avec certaines vidéos en HD. L’année 2019 commence mieux avec le Pocophone F1 et le Xiaomi Mi 9.

En 2018, mon ami et collègue Omar a écrit un très bel article détaillant le casse-tête qui se cache derrière la lecture d’une vidéo en HD sur mobile. Sur Android, le plus important à retenir est la gestion du DRM Widevine proposé par Google.

Si l’appareil est certifié Widevine L1, alors il accède au contenu HD de certaines plateformes comme My Canal, Netflix ou Molotov. Malheureusement, la plupart des smartphones développés en Chine, en particulier ceux de Xiaomi, affichent une certification Widevine L3, limitant les contenus à une basse définition 576p.

Xiaomi semble enfin prêt à régler ce problème avec ses smartphones en 2019.

Le Xiaomi Mi 9 est Widevine L1

Première bonne nouvelle, le Xiaomi Mi 9 très récemment lancé en Europe par Xiaomi est bel et bien compatible avec Widevine L1. Ce n’était pas le cas du Mi Mix 3 lancé en janvier.

Le Xiaomi Mi 9 est certifié Widevine L1. Crédit : Ulrich Rozier (FrAndroid).

C’est une bonne nouvelle pour les nouveaux acquéreurs, mais ça ne résout pas le problème pour ceux qui ont achetés des mobiles Widevine L3 en 2018. Xiaomi semble pourtant avoir trouvé une solution.

Pocophone F1 : une mise à jour vers Widevine L1

Comme le rapporte le site XDA-Developers, la mise à jour actuellement en beta de MIUI 10 (9.2.25) permet au Pocophone F1 d’obtenir enfin la fameuse certification. La nouvelle marque de Xiaomi avait promis l’arrivée du support dès le mois de septembre 2018.

Le Pocophone F1 certifié Widevine L1. Crédit : XDA-Developers.

Le site XDA-Developers précise toutefois que Netflix n’a pas encore ajouté le Pocophone F1 à la liste des appareils compatible avec ses contenus en HD. En revanche, c’est bien le cas des services HotStar et Amazon Prime Video.

Difficile de savoir toutefois s’il sera possible pour Xiaomi de mettre à jour d’autres appareils avec Widevine L1. Pouvoir mettre à jour sans passer par un retour en SAV (ce que OnePlus avait choisi de faire) semble en effet demander l’intervention de Qualcomm, et le processus pour crée la fameuse mise à jour semble assez complexe.

À lire sur FrAndroid : myCanal, Netflix, Molotov… Pourquoi les vidéos HD sont un sacré casse-tête sur nos smartphones Android