Le Xiaomi Mi 11 démonté par iFixit : du neuf sur la macro

 

Le Xiaomi Mi11 est passé entre les mains d’iFixit, lors de son traditionnel test de démontage. Le site y a vu du bon et du moins bon et, au passage, un détail intéressant.

Le Xiaomi Mi 11, fleuron actuel du fabricant chinois, se révèle un peu plus à l’occasion de son démontage par iFixit. Comme cela était prévisible avec un smartphone équipé de technologies dernier cri, il n’y a pas beaucoup de place à l’intérieur et les composants sont délicats à extraire. Bonne nouvelle cependant, puisque l’écran n’est pas trop difficile à desceller, malgré ses bords incurvés. Ceci pourrait être lié à l’emploi de joints relativement conventionnels, liés à l’absence de certification d’étanchéité. Néanmoins, le désossage du Mi 11 requiert beaucoup de dextérité, eu égard aux multiples modules qui composent le smartphone. Finalement, le Xiaomi Mi 11 obtient une note de 4 sur 10, la même que le Samsung Galaxy S21 Ultra.

Xiaomi Mi 11 vue éclatée iFixit

La vue éclatée du Xiaomi Mi 11 // Source : iFixit

Une note à relativiser

Le Xiaomi Mi 11 n’obtient donc pas la moyenne. Reste que ce 4 sur 10 est directement inhérent aux technologies embarquées et non le fruit d’une conception au rabais. En effet, un écran incurvé — peu importe s’il emploie un revêtement Gorilla Glass Victus comme c’est le cas du Mi 11 — est naturellement exposé aux chocs. Qui plus est, le lecteur d’empreintes digitales qui y est fixé, obligeant un délicat décollage en cas de remplacement. Bref, à vouloir offrir une ergonomie au top, Xiaomi perd inévitablement des points.

Capteurs photos du Xiaomi Mi 11

Les capteurs photo du Xiaomi Mi 11 // Source : iFixit

Un capteur photo inédit

Détail intéressant de ce démontage : iFixit nous apprend que si le capteur photo principal et l’ultra grand-angle du Xiaomi Mi 10 ont été reconduits dans le Mi 11, le petit dernier — celui associé à l’objectif macro — est quant à lui totalement inédit. Xiaomi semble donc bien décidé à investir dans le développement de la macrophotographie, un choix à contre-courant de ses principaux concurrents qui ne jurent que par les téléobjectifs.

Les derniers articles