Wear OS : Google et Samsung s’associent pour créer l’OS ultime pour smartwatch

 

Google prend enfin son système d'exploitation pour smartwatch au sérieux. Et pour améliorer Wear OS, il s'est entouré de Samsung et de Fitbit.

Wear OS : Google et Samsung s’associent pour créer l’OS ultime pour smartwatch

Wear OS est loin d’être le système d’exploitation le plus optimisé pour une montre connectée. Jusqu’à présent tout du moins. Lors de la Google I/O, le créateur d’Android a présenté les nouveautés de Wear OS, en partenariat avec Samsung et Fitbit, sa récente acquisition.

Une plateforme pour les rassembler toutes

Samsung est à la fois un étroit partenaire de Google depuis le début d’Android, tout en étant l’un de ses principaux concurrents. Les deux entreprises ont finalement décidé de travailler ensemble pour apporter le meilleur de Wear OS et de Tizen au sein d’un seul et même écosystème.

Cette plateforme unifiée est annoncée comme plus rapide, avec des chargements d’applications plus rapides, mais aussi plus endurante avec une meilleure batterie. Google annonce avoir travaillé sur les couches inférieures du système pour mieux tirer parti des cœurs basse consommation et améliorer l’autonomie de ses montres connectées, tout au long de la journée, pour tracker l’activité, et de la nuit, pour le suivi du sommeil.

Pour cela, Google affirme que le rachat de Fitbit permettra d’offrir « un service de classe mondiale » pour le suivi de la santé, sans en dire plus pour le moment.

Enfin, Wear OS se veut plus simple à appréhender pour les développeurs afin d’offrir le plus grand écosystème possible depuis le Google Play Store. Bien sûr, Wear OS reste un OS disponible pour tous les constructeurs qui le souhaitent et n’est donc pas limité à Google et Samsung. Par ailleurs, chaque constructeur aura la possibilité d’apporter sa propre touche personnelle avec sa propre interface personnalisée, comme sur Android.

Une expérience simplifiée

Outre les optimisations, le système lui-même a droit à quelques améliorations. Un double clic sur un bouton permet par exemple de revenir à l’application précédente pour rapidement switcher entre deux apps. Votre lecteur musical et votre application d’entrainement par exemple.

Les développeurs pourront également créer des tuiles personnalisées pour leurs applications, accessibles d’un simple swipe depuis l’écran d’accueil. Un point essentiel pour toujours avoir sous les yeux l’information qui compte à chaque instant.

Wear OS : Google et Samsung s’associent pour créer l’OS ultime pour smartwatch

Les apps Google enfin sérieuses

Le plus frustrant sur Wear OS à l’heure actuelle est certainement le manque de suivi des applications de Google. Heureusement, Google Maps et Google Assistant ont droit à un redesign complet. Google Pay de son côté a droit au même traitement, avec l’ajout au passage de 26 nouveaux pays en plus des 11 pays disponibles actuellement.

Enfin, YouTube Music va finalement avoir droit à sa propre application sur Wear OS. Un point qui semblait indispensable depuis la disparition de Google Play Musique. Il faudra néanmoins attendre encore un peu, ce lancement étant attendu « plus tard dans l’année ».

Les derniers articles