Les personnes utilisant des voitures Tesla à des fins commerciales ne pourront pas utiliser les bornes Superchargeurs mises à disposition par l’entreprise.

Tous les conducteurs de Tesla peuvent profiter des stations de Superchargeurs mises à leur disposition pour redonner un coup de jus à leurs véhicules électriques. Tous ? Non, pas vraiment. Le constructeur automobile a revu sa politique concernant l’utilisation de ses bornes de recharge et interdit désormais leur accès aux voitures utilisées dans un cadre professionnel.

En faisant un tour dans les mentions légales de l’entreprise, on peut en effet lire qu’il ne faut pas « recharger votre véhicule à l’aide d’une borne de recharge Superchargeur lorsque votre véhicule est utilisé :

  • comme taxi ;
  • comme VTC (via Uber, Lyft ou autres services similaires) ;
  • pour livrer ou transporter des marchandises à des fins commerciales ;
  • à des fins gouvernementales ; ou
  • pour toute autre entreprise commerciale. »

Tesla doit en effet faire face à des problèmes d’embouteillage dans les stations de Superchargeurs — et, pour y remédier, le constructeur souhaite favoriser leurs utilisations aux conducteurs qui n’ont pas de solution de recharge domestique. C’est d’ailleurs également dans cette optique qu’il veut créer des stations urbaines pour faciliter l’accès.

Pour repérer les contrevenants, Tesla traque le comportement de ses utilisateurs et, le cas échéant, pourra leur demander de s’arrêter ou limiter ou bloquer l’accès du véhicule au chargement via les bornes rouges et blanches.

Bon à savoir

La firme précise tout de même qu’elle « peut choisir d’exclure certaines bornes de recharge Supercharger du champ d’application de cette Fair Use Policy, notamment afin de prendre en compte certaines particularités locales ». Par ailleurs, seules les voitures achetées après le 15 décembre 2017 sont concernées par cette politique.