Altis XT, jusqu’à 800 km d’autonomie pour ce mastodonte pick-up électrique

Par Grégoire Huvelin 08 janvier 2019

Encore au stade de concept, le pick-up électrique Altis XT, conçu par l’entreprise américaine Altis Motor Vehicles, a de quoi faire de l’ombre à ses futurs concurrents que sont Tesla et Rivian. En témoigne son autonomie maximale de 800 kilomètres.

Concept ou non, l’Altis XT mérite une attention toute particulière. Car son créateur, une société américaine répondant au nom d’Altis Motor Vehicles, n’est visiblement pas venu pour enfiler des perles. Aussi juteux que populaire, le marché des pick-up aux Etats-Unis constitue une aubaine en or pour les constructeurs du segment. Il n’est donc pas rare d’observer une migration progressive vers l’électrique, anticipation du futur oblige.

Observez par vous-même : Tesla compte se positionner sur le créneau au cours des prochaines années, tout comme Rivian, à l’origine d’un pick-up présenté en novembre 2018. S’ajoute donc l’Altix XT, aux performances à la fois impressionnantes et porteuses d’espoir en termes d’autonomie. Mais rappelons-le encore une fois : ceci n’est qu’un concept, dont la production débutera en 2020, comme nous l’apprend Automobile Propre.

Sur le papier, l’Altix XT séduit : entre ses quatre roues motrices et quatre suspensions indépendantes sur chacune des roues, le conducteur devrait se sentir à l’aise au volant de cet imposant engin. Assemblé aux USA, ce pick-up avalerait le 0 à 100 km/h en l’espace de cinq secondes seulement, pour une vitesse de pointe de 193 km/h. Des performances très honorables au regard de son gabarit.

Temps de chargement minime

Sa force résiderait sans aucun doute dans son autonomie, articulée autour de trois batteries dont la capacité énergétique n’a pas été indiquée. Seul le nombre de kilomètres apparaît sur la fiche produit : 380, 640 et 800 km, faisant de ce véhicule électrique l’un des parrains du secteur sur cette caractéristique en particulier. Le pick-up permettrait, en outre, de parcourir des longues distances sans aucune difficulté.

Une fois de plus, la firme d’outre-Atlantique avance des chiffres pour le moins étourdissants quant à la vitesse de rechargement du modèle : 15 minutes en se branchant à une station Atlis Motor Vehicles Advanced Charging — à prendre avec des pincettes. Les bonus technologiques interviennent quant à eux au niveau des rétroviseurs, remplacés par deux caméras.

Caméras en lieu et place des rétroviseurs

A l’intérieur, en face du conducteur, deux écrans de part et d’autre du tableau de bord diffusent le flux vidéo des caméras susmentionnées. Plutôt pratique, et même innovant. Un autre capteur d’assistance au remorquage, tout comme une caméra placée à l’avant pour l’aide au stationnement, guideront l’utilisateur lors de ses manœuvres. A l’image des produits Tesla, un large écran central s’invite dans l’habitacle avant.

Enfin, le constructeur ambitionne de proposer des fonctionnalités autonomes en mettant à jour son système de manière progressive. A l’avenir, le niveau 5 devrait être atteint. Au départ, seule une assistance à la conduite de niveau 1 (régulateur de vitesse adaptatif) sera proposée au client, lequel pourra payer une option reposant sur une assistance au stationnement et au maintien dans la voie.

Contenus Sponsorisés
Read more...