En France, Renault veut être le fer de lance des voitures autonomes. Et pour nourrir ses ambitions, le constructeur s’est associé à Waymo, filiale d’Alphabet (Google).

Concept de voiture autonome de Waymo

Même si la priorité est surtout donnée aux véhicules électriques en ce moment, les voitures autonomes constituent toujours un secteur qui attire beaucoup l’intérêt des constructeurs.

Parmi les entreprises les plus célèbres du milieu, on trouve notamment Waymo qui appartient à Alphabet, la maison-mère de Google. Cette filiale était d’ailleurs connue au départ sous le nom de Google Car. Il s’agit donc d’un allié de poids pour le Français Renault qui vient de nouer un partenariat avec la firme.

Plus globalement, le partenariat concerne le groupe Renault-Nissan, et Waymo annonce dans un article sur Medium que cette initiative permettra « d’explorer les services de mobilité sans chauffeur pour les passagers et les livraisons en France et au Japon ».

En nous associant avec Renault et Nissan pour étudier, dans un premier temps, les questions commerciales, juridiques et réglementaires liées aux transports autonomes en France et au Japon, nous sommes en passe de créer des solutions à long terme sans conducteur, en collaboration avec le plus grand constructeur automobile du monde.

Pour sa part, Thierry Bolloré, PDG du groupe Renault estime que ce partenariat va favoriser « notre engagement à fournir de nouveaux services de mobilité partagée […] ».